jeudi, octobre 1, 2020
Accueil Actualités Actualités: Iran Protestations Des Iraniens résidant au Canada protestent contre l’arrestation des enseignants en Iran

Des Iraniens résidant au Canada protestent contre l’arrestation des enseignants en Iran

Des Iraniens résidant au Canada se sont rassemblés le mardi 21 juillet en face du lieu du Congrès de l’International de l’Education pour protester contre les violations des droits de l’Homme auxquels sont confrontés les enseignants en Iran.

« La guerre, l’agitation politique et la diplomatie ne sont généralement pas les premiers termes qui viennent à l’esprit lorsqu’on évoque l’éducation. Mais l’absence de paix dans le monde et l’absence de conditions de vie décentes pour les enseignants ont été parmi les points de discussion les plus importants lors du septième Congrès de l’Internationale de l’Education qui a eu lieu au Centre Shaw d’Ottawa », a rapporté le journal canadien « Ottawa Citizen ».

« Le Conseil national de la Résistance d’Iran* a organisé une manifestation devant le lieu de ce Congrès pour demander la libération des enseignants emprisonnés en Iran. »

« En particulier, cette organisation a évoqué le cas d’Esmaïl Abdi, le leader du Syndicat des enseignants iraniens qui devait assister à cette conférence. Selon l’ancien député David Kilgour, M. Abdi n’a pas été autorisé à quitter son pays, son passeport a été confisqué et il a été arrêté à Téhéran. »

« Il n’y a aucune raison valable pour garder en détention ce leader syndical », a déclaré M. Kilgour.

Hamid Gharajeh, qui a aidé à organiser cette manifestation, a déclaré que l’arrestation d’Abdi montre un problème plus vaste en Iran où « toute personne osant parler contre le gouvernement » est confrontée à la répression.

« Bien que la question de la paix ne soit pas très visible à ceux qui ont le privilège de vivre en Occident, les conflits dans le monde sont des problèmes qui entravent l’éducation », a déclaré Timo Linsenmaier, le coordinateur des communications à l’Internationale de l’Education.

« Nous avons des membres en Irak et en Iran qui effectivement souffrent beaucoup à cause de leur gouvernement », a-t-il dit.

M. Linsenmaier a dit que plusieurs personnes qui souhaitaient assister à cette conférence n’ont pas pu venir pour des raisons politiques, notamment plusieurs délégués n’ont pas pu obtenir des visas ou des autorisations de quitter leur pays.

Cette conférence a lieu une fois tous les quatre ans et attire des représentants de plus de 400 filiales à travers le monde, représentant plus de 32 millions d’enseignants.

Les précédentes conférences ont eu lieu dans différentes villes à travers le monde, notamment à Cap et à Berlin. La conférence de cette année se poursuit au Centre Shaw d’Ottawa jusqu’au 26 juillet.

*Le Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI) est le parlement en exil de l’Iran, basé au nord de Paris. Sa principale composante est l’Organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran, (OMPI).

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe