jeudi, juillet 9, 2020
Accueil Actualités Actualités: Iran Protestations Vidéos - Manifestation des étudiants de l'Université Azad pour le deuxième jour...

Vidéos – Manifestation des étudiants de l’Université Azad pour le deuxième jour consécutif

Manifestation des étudiants de l'Université Azad pour le deuxième jour consécutif

Soulèvement en Iran -- No. 243

Dimanche 30 décembre, des centaines d’étudiants de l’Université Azad de Téhéran ont protesté pour la deuxième journée consécutive après la mort de dix camarades dans un accident de bus sur leur campus. Mardi, un bus transportant 30 étudiants sur une route montagneuse du campus scientifique de l’Université Azad, dans le nord-ouest de Téhéran, a quitté la route et heurté une colonne de béton.

Samedi, des milliers d’étudiants s’étaient mobilisés pour protester contre les responsables de ce drame et ont dénoncé l’utilisation de bus vieillissants et une mauvaise maintenance de l’université. Au cours de la manifestation, le président de l’université a fui en voiture au lieu de répondre aux étudiants.

Les étudiants ont exigé la démission du président du conseil d’administration de l’Université Azad, un certain Ali Akbar Velayati, conseillé du Guide suprême Ali Khamenei et ancien ministre des Affaires étrangères. Toutes les affaires de cette université « islamique » sont contrôlées par le bureau de Guide suprême des mollahs.

Les manifestations de ces deux jours se sont déroulées alors que les forces répressives et les agents du ministère du renseignement ont cherché par tous les moyens à empêcher toute manifestation.

Les étudiants ont scandé : « Les étudiants préfèrent mourir plutôt que de tolérer l’humiliation ; Velayati, Velayati, tu es responsable de ce crime ; responsable incompétent tu dois être jugé ! » Les étudiants ont scandé devant le bureau du conseil d’administration : « Toi, assassin éhonté, sors de là ! » Une fois la manifestation commencée, les agents répressifs ont empêché les étudiants d’entrer dans l’université afin d’éviter sa propagation. Plusieurs étudiants ont bloqué la circulation des autobus et des voitures à l’intérieur de l’université en s’asseyant sur la voie.

Lors de leur rassemblement, les étudiants ont protesté contre les intrigues du régime pour couvrir l’ampleur de la tragédie et disculper les principaux responsables du crime. Ils ont également interrompu le discours des autorités et ont scandé : “Nous tournons le dos à l’ennemi, et nous faisons face à la patrie.

Tout en exprimant ses sincères condoléances pour le décès tragique des étudiants et en souhaitant un prompt rétablissement aux blessés, la Résistance iranienne souligne que c’est dans la dictature religieuse en place qu’il faut chercher le principal responsable de ce genre de tragédie. En raison de la corruption endémique, des pillages astronomiques et des dépenses consacrées à la répression et au terrorisme, ce régime a appauvri l’Iran dans tous les domaines et le pays a un des taux de mortalité routière les plus élevés au monde. Les accidents de la route ont fait 16.300 morts et 336.000 blessés en un an, selon des chiffres officiels.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 30 décembre 2018

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe