jeudi, février 25, 2021
Accueil Actualités Actualités: Iran Protestations Tour d'horizon des manifestations en Iran : du 18 décembre au 23...

Tour d’horizon des manifestations en Iran : du 18 décembre au 23 décembre

Les rapports recensés par l’opposition iranienne, l’Organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI / MEK), indiquent qu’il y a eu davantage de manifestations de la part de différents secteurs sociaux par rapport au mois dernier. Les Iraniens protestent contre la mauvaise gestion économique du régime, les mauvaises conditions de vie et le manque de sécurité de l’emploi.

Le mardi 22 décembre, les travailleurs du complexe pétrochimique Dehdasht ont manifesté devant le bureau de l’entreprise pour ne pas avoir reçu leurs chèques de paie retardés.

Les travailleurs du complexe pétrochimique Dehdasht manifestent – 22 décembre 2020

Le 22 décembre, un groupe de travailleurs contractuels de la zone économique spéciale pétrochimique du port surnommé Khomeiny à Mahshahr, dans le sud-ouest de l’Iran, a organisé une manifestation pour la deuxième journée consécutive. Les fonctionnaires n’ont pas mis en œuvre les approbations légales du système du travail, ce qui améliorerait le statut de travail de ces travailleurs.

تجمع اعتراضی کارکنان قراردادی پتروشیمی بندر موسوم به خمینی

Lundi 21 décembre, des travailleuses de l’entreprise de décharge de Sofaireh ont organisé une manifestation devant la municipalité d’Ahvaz, dans la province du Khouzistan, au sud-ouest de l’Iran. Les travailleurs protestent contre la fermeture de cette entreprise et exigent de pouvoir reprendre leur activité. Cent vingt travailleurs de la décharge d’Ahvaz située dans le village de Sofaireh ont été laissés au chômage et sans assurance en raison de la fermeture de ce site. Ils exigent leurs chèques de paie retardés et mettent à jour leur assurance.

Fichier photo

Le 21 décembre, les conducteurs des trajets en bus à Ourmia, dans la province de l’Azerbaïdjan occidental au nord-ouest de l’Iran, ont poursuivi leurs manifestations pour la troisième journée consécutive. Ils refusent de travailler car la municipalité n’a pas payé l’assurance des conducteurs et, en revanche, leurs revenus ont diminué après l’épidémie de coronavirus. Aucune institution ne les a soutenus.

Un bus conduit à Ourmia, dans la province de l’Azerbaïdjan occidental au nord-ouest de l’Iran, manifestation – 21 décembre

Lundi, un groupe d’habitants du village de Qaleh Chenan, situé dans le sud-est d’Ahvaz, dans le sud-ouest de l’Iran, a organisé un rassemblement pour la deuxième fois devant le complexe des industries de l’acier et le bureau du gouverneur du Khouzistan pour protester contre le fait de ne pas avoir d’emploi convenable. Ils ont protesté contre l’emploi de non-autochtones dans ce complexe sidérurgique et ont exigé un emploi dans l’usine.

Les habitants du village de Qaleh Chenan, dans le sud-ouest de l’Iran, organisent un rassemblement

Le dimanche 20 décembre, des enseignants contractuels ont organisé une manifestation pour la deuxième journée consécutive devant le gouvernorat de Yazd, dans la province de Yazd, au centre de l’Iran. Ces enseignants exigent une mise en œuvre adéquate de la politique, le règlement de leurs salaires de la dernière année académique et en cours et des contrats permanents.

 

Des enseignants contractuels à Yazd, dans le centre de l’Iran, organisent une manifestation – 20 décembre

Le samedi 19 décembre, les employés de la municipalité du district de Seydoun, dans le comté de Bagh-e Malek, dans la province du Khouzistan, ont organisé une manifestation pour la troisième journée consécutive, réclamant leurs retards de salaire.

Les travailleurs de la municipalité du district de Seydun, province du Khouzistan (sud de l’Iran), manifestent

Le 19 décembre, les employés de la Khouzistan Water and Sewerage Company se sont rassemblés devant le siège social de la société à Ahvaz, exigeant leur chèque de paie en retard. Ils ont également demandé aux autorités de déterminer leur statut professionnel.

Des employés de la société des eaux et des égouts manifestent devant le siège de l’entreprise – 19 décembre

Les maraichers de l’Est d’Ispahan, au centre de l’Iran, ont manifesté devant le bureau du gouverneur d’Ispahan le samedi 19 décembre pour protester contre la démolition de leurs jardins.

Vendredi 18 décembre, les habitants du village de Chenar Mahmoudi, dans le comté de Lordegan, dans le sud-ouest de l’Iran, se sont rassemblés pour protester contre l’incapacité des autorités à lutter contre l’infection par le VIH de certains villageois.

En octobre 2019, des manifestations ont éclaté dans la province de Charmahal Bakhtiari après que 300 habitants du comté de Lordegan ont été infectés par le VIH en raison d’une mauvaise gestion du ministère de la Santé du régime iranien.

La crise a éclaté lorsque les employés du ministère de la Santé ont utilisé des seringues polluées pour des tests sanguins, entraînant la transmission du VIH à de nombreux habitants du village de Chenar Mahmoudi. Selon les rapports, l’incident a également touché les habitants des villages voisins.

تجمع اعتراضی اهالی روستای چنار محمودی لردگان

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe