mercredi, février 24, 2021
Accueil Actualités Actualités: Iran Protestations Un rassemblement au Canada dit « Non aux exécutions en Iran »...

Un rassemblement au Canada dit « Non aux exécutions en Iran » et « Non à Rohani »

Un rassemblement au Canada dit « Non aux exécutions en Iran » et « Non à Rohani »

CNRI – Les défenseurs de la liberté irano-canadiens et les soutiens de la Résistance iranienne se sont rassemblés à Ottawa et Toronto samedi 16 janvier pour protester contre la prochaine visite du président du régime iranien, Hassan Rohani, en Europe. Les manifestants se sont rassemblés dans le centre-ville de Toronto et devant le parlement fédéral d’Ottawa pour dénoncer les violations abjectes des droits de l’Homme en Iran, notamment les exécutions en Iran.

Pendant les 16 premiers jours de cette année, le régime inhumain des mollahs en Iran a envoyé 52 prisonniers, dont une femme, à la potence dans différentes villes du pays. Quatre de ces prisonniers ont été pendus en public et la plupart des autres ont été exécutés en groupe.

Le régime inhumain des mollahs, incapable de contenir ses crises domestiques et internationales, et impuissant devant les vagues de protestations populaires dans les villes en Iran, notamment celles touchées par la pauvreté, voit comme seule solution des mesures de plus en plus répressives.

La situation des droits de l’Homme s’est rapidement détériorée en Iran. Plus de 2 000 personnes ont été exécutées sous le mandat d’Hassan Rohani, président du régime. C’est le taux le plus haut depuis ces 25 dernières années, ces chiffres reflètent une augmentation qui assure la place de l’Iran en tant que pays ayant le plus d’exécutions par habitant.

Le 17 décembre 2015, l’Assemblée générale de l’ONU a adopté une résolution condamnant fortement ces violations brutales et systématiques des droits de l’Homme en Iran, notamment les exécutions de masse et arbitraires, l’augmentation des discriminations et des violences envers les femmes et les minorités ethniques et religieuses.

Suite à l’adoption de la 62e résolution de l’ONU condamnant les abus sur les droits de l’Homme en Iran, la présidente élue de la Résistance iranienne, Maryam Rajavi, demande au Conseil de sécurité de l’ONU de tenir les dirigeants du régime clérical pour responsables et de les poursuivre en justice pour crimes contre l’humanité. Elle souligne que c’est un pas nécessaire pour faire respecter le vote de la communauté internationale qui condamne les violations systématiques et flagrantes des droits de l’Homme en Iran.

Toronto

Ottawa

 

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe