lundi, janvier 17, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran ProtestationsUn tour d’horizon sur les manifestations contre le régime en Iran

Un tour d’horizon sur les manifestations contre le régime en Iran

Un tour d’horizon sur les manifestations contre le régime en Iran

CNRI – Ce qui suit est une sélection d’informations concernant les dernières manifestations contre le régime iranien :

Samedi 14 mai 2016 :

Protestation estudiantine à l’Université de Sama dans la ville de Kermânchâh

Un groupe d’étudiants de l’université Sama de Kermânchâh, dans l’ouest de l’Iran, proteste contre l’avis universitaire selon lequel le règlement complet des frais de tuttions serait une condition préalable à l’obtention d’une carte de test. Les manifestants affirment qu’ils n’ont pas les moyens de payer les frais de tuttions en totalité.

Selon d’autres rapports, un groupe d’employés du département général de l’éducation physique de Kermânchâh s’est rassemblé dans la rue Simetri et a protesté contre les salaires impayés et réclamé les paiements de 5 mois de travaux d’heures supplémentaires.

Protestation des Contractuels de l’Entretien des Espaces Verts à Sanandaj

Un groupe de contractuels de l’entretien des espaces verts s’est rassemblé devant l’immeuble de la municipalité de Sanandaj (à l’ouest de l’Iran) et protesté contre la suspension des paiements de 3 mois de salaire. Ces travailleurs sont chargés de peindre les passages et les coins de rues.

Protestation du staff du Centre d’Urgence à Ilham

Le staff du Centre d’Urgence du Dr. Fattahi à Ilham s’est rassemblé et a protesté contre la suspension de paiement de 3 mois de salaires et les salaires irréguliers, réclamant les rémunérations.

Rassemblement et grève des vendeurs de meubles dans la ville de Yaft-Abad à Téhéran

Les vendeurs de meubles de Yaft-Abad, plus précisément les vendeurs d’Omid Mall, ont fermé leurs boutiques, se sont rassemblés dans les rues et ont protesté contre la grave récession, les revenus qui baissent et les extorsions de taxes dans la Guilde. Les politiques du régime des mollahs ont conduit ces vendeurs au bord de la faillite.

Protestation au marché des fruits et légumes de Téhéran

Un groupe de policiers en civil accompagné d’inspecteurs de maison et d’agents de peines discrétionnaires ont fait un raid sur le marché central des fruits et légumes de Téhéran et ont scellé deux entrepôts affiliés.

Un groupe de vendeurs du marché témoin de cet acte de violence s’est heurté avec les forces armées du régime, puis les forces policières du régime ont quitté le marché craignant que la protestation ne se répande.

Protestation des étudiants de l’université libre dans la ville de Kāchān

A l’université libre de Kāchān, près de 150 à 200 étudiants ont organisé un rassemblement afin de protester contre la mauvaise qualité du repas à la cantine de l’université.

Protestation des victimes de fraudes financières devant le bureau d’Hassan Rouhani.

Les victimes d’une fraude financière majeure au sein de l’entreprise Padideh Shandiz ont émis une protestation devant le bureau du Président du régime iranien, Hassan Rouhani, situé dans la rue Pastour à Téhéran. Les manifestants ont exigé que l’argent qui leur a été volé leur soit rendu.

L’entreprise Padideh Shandiz est l’une des douzaines de sociétés financières fondées dans divers pays par les premiers responsables du régime iranien afin de piller les maigres épargnes et économies du peuple iranien.

Padideh Shandiz qui a des liens étroits avec le Corps des Gardiens de la Révolution Islamique (pasdaran), s’est annoncée elle-même comme une entreprise internationale de développement du tourisme active dans la promotion des restaurants, du tourisme et de la construction et leurré les investisseurs en leur promettant de gros retours sur investissements dans les projets à Shandiz, une banlieue de la ville de Mashhad, et dans l’île de Kish. Sa campagne publicitaire sur la télévision officielle a été prise comme l’assurance que le régime soutenait l’entreprise.

En janvier 2015, une « fraude » massive valant 34 milliards de dollars américains a été révélée dans l’entreprise qui est soupçonnée d’avoir manipulés ses capitaux. De nombreuses personnes ayant investi dans la société firent faillite peu après.

On rapporte que Padideh Shandiz a eu le tiers du capital des annonces des aéroports iraniens, et également le fait qu’elle ait payé 5.1% des revenus publicitaires du radiodiffuseur d’Etat IRIB.

Vendredi 13 mai 2016:

Protestation du people contre le détournement du fleuve Karoon et la construction du barrage Behesht-Abad à Ahwaz

Pendant un match de football au stade Ghadir, un groupe de personnes a protesté contre la décision du régime des mollahs de détourner le fleuve Karoon et la construction du barrage de Behesht-Abad. Au même moment, un autre groupe de personnes a formé une chaîne humaine au niveau de la rive du fleuve Karoon à Ahwaz, dans le sud-ouest de l’Iran.

Dans la protestation contre le détournement du fleuve Karoon, les citoyens d’Ahwaz se sont rassemblés près de l’immeuble de la librairie situé du côté ouest de la berge centrale du fleuve Karoon, en formant une chaîne humaine. Les manifestants brandissaient des affiches et des panneaux pour exprimer leur protestation contre le détournement de fleuve.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe