Dernière mise à jour 11:56:33 AM
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian

Manifestation du personnel éducatif d'Ispahan malgré les mesures répressives et l'arrestation de dizaines de manifestants

Manifestation du personnel éducatif d'Ispahan malgré les mesures répressives et l'arrestation de dizaines de manifestants

Soulèvement en Iran - No. 242
L'appel de Mme Radjavi à soutenir les enseignants et à prendre des mesures immédiates pour libérer les personnes arrêtées

Dès jeudi matin, 27 décembre, suite à un appel, les enseignants et éducateurs d'Ispahan se sont réunis devant le bâtiment du ministère de l'Education de la ville. Les agents de renseignement et les forces de sécurité ont menacé les enseignants de diverses manières pour les dissuader de manifester, faute de quoi ils subiraient les conséquences.

Depuis ce matin, la police et les services de renseignement ont tenté d'empêcher la formation de ce rassemblement de protestation en se déployant dans les rues autour du ministère de l'Éducation.

Par la suite, les enseignants, dont la plupart étaient des femmes, se sont rendus dans la rue Darvazeh Dowlat, en face de la municipalité et se sont réunis au parc Bagh Behesht. Les forces suppressives les attaquèrent avec des matraques et les pulvérisèrent au poivre. Des manifestations et des affrontements ont eu lieu dans les rues de Darvazeh Dowlat, Hasht Behesht et Bagh Behesht Park, et des dizaines de manifestants ont été arrêtés.

Les mercenaires ont attaqué une femme qui filmait les événements pour l'arrêter, mais les gens sont allés l'aider et l’ont fait échapper.

Mme Maryam Radjavi, Présidente élue de la Résistance iranienne, a salué les courageux éducateurs et enseignants d'Ispahan qui, malgré toutes les mesures répressives, ont continué leurs protestations. Elle a demandé aux citoyens d'Ispahan, en particulier les jeunes, de soutenir les enseignants et de protester contre leurs arrestations et leurs répressions. Elle a également appelé les défenseurs des droits de l'homme, les syndicats, les unions des instituteurs et des corps enseignants à travers le monde, à soutenir ses protestations et ses revendications et à prendre des mesures urgentes pour faire libérer les personnes arrêtées.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 27 décembre 2018

 

 

© 2018 Copyright CNRI - Conseil National de la Résistance Iranienne - Tous droits réservés