Dernière mise à jour 11:56:33 AM
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian

L'effondrement du régime se rapproche à grands pas en Iran

L'effondrement du régime se rapproche à grands pas en Iran

Par Shahriar Kia

Le peuple iranien, qui souffre depuis longtemps de la dictature islamiste des mollahs, aspire à un changement de régime en Iran. Des millions d'Iraniens ont été directement touchés par les organisations de crédit dont les Gardiens de la révolution (pasdaran) ont le contrôle. Ces personnes ont perdu toutes leurs économies et ils sont nombreux à s'expriment de plus en plus ouvertement au sujet de leur situation sur les médias sociaux.

Elle est bien révolue l’époque où le régime pouvait limiter ce qui était publié dans la presse.

En outre, la population est fortement soutenue par de nombreux militants à l'extérieur du pays. La principale opposition, le Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI), bénéficie d’un vaste réseau de soutien dans le monde entier, notamment la diaspora et les parlementaires... En plus d'être une source d'organisation et de soutien pour le peuple iranien, l'opposition veille à ce que les réalités de la vie en Iran ne soient pas cachées.

Le régime est responsable de la crise économique majeure qui a fait perdre au rial, la monnaie nationale du pays, une grande partie de sa valeur. La mauvaise gestion des mollahs a entraîné une hausse massive des prix des biens, ce qui a mis les produits de première nécessité hors de portée d'une partie importante de la population.

Plusieurs questions environnementales que le régime ne peut tout simplement pas gérer ajoutent à la pression que le régime subit déjà. Les lacs s'assèchent à cause des politiques malavisées du régime. La déforestation a un effet dévastateur, notamment les inondations les plus récentes qui ont touché des millions de personnes dans tout le pays. La pollution de l'air est un problème grave qui affecte la santé de nombreuses personnes. Le régime ne peut résoudre ces problèmes, non seulement parce qu'il n'en a pas les moyens et les ressources, mais aussi parce qu'il n'en a pas la volonté.

Lors du récent sommet arabe qui s'est tenu dans la ville sainte de La Mecque, les dirigeants de la région se sont engagés à œuvrer pour mettre un terme aux activités terroristes du régime. En raison de la perte des revenus pétroliers du régime, ses milices et ses mandataires inféodés n'ont pas reçu les fonds auxquels ils étaient habitués, ce qui a freiné leurs activités. Cela inclut le Hezbollah libanais – sans doute le groupe extrémiste le plus apprécié de Téhéran.

La question du chômage est une source majeure de misère pour le peuple et des millions de personnes qui ont un emploi n'ont pas reçu leurs salaires depuis des mois. Il s'agit notamment des fonctionnaires, des retraités et des enseignants. Les jeunes ne trouvent pas d'emploi. Le peuple veut un avenir meilleur et il sait que ce ne sera possible qu'après la chute du régime.

Le régime ne peut pas maintenir son emprise sur le pouvoir plus longtemps. L'effondrement est inéluctable, surtout avec le grand soulèvement qui s'annonce. Le peuple sera la force qui impulsera le changement de régime.

 

Multimedia

Contactez-nous

© 2018 Copyright CNRI - Conseil National de la Résistance Iranienne - Tous droits réservés