Dernière mise à jour 11:56:33 AM
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian

Le régime iranien inquiet de la présence de l’OMPI sur les médias sociaux

Le régime iranien inquiet de la présence de l’OMPI sur les médias sociaux

Par Shamsi Saadati

Un haut responsable des forces armées du régime iranien a exprimé son inquiétude face à la portée des Moudjahidine du peuple sur les jeunes Iraniens en ligne.

Le général Ibrahim Golfam, adjoint culturel au chef des forces armées, a exprimé cette semaine sa préoccupation du fait que de jeunes accueillent les idées de l'OMPI sur les réseaux sociaux. «L’OMPI, basée dans la capitale d’un pays européen, est occupée nuit et jour à créer une atmosphère hostile à la République islamique sur Twitter, Instagram et Telegram», a-t-il déclaré.

Communiqué du Comité français pour un Iran démocratique

Communiqué du Comité français pour un Iran démocratique

Le Comité français pour un Iran Démocratique soutient la décision du Département d’Etat américain d’inscrire le Corps des Gardiens de la Révolution Islamique (CGRI), communément dénommée organisation des Pasdaran, sur la liste des organisations terroristes étrangères (FTO).

Le ministre du Renseignement annonce l’arrestation des membres de 116 unités de résistance de l’OMPI en Iran

Le ministre du Renseignement annonce l’arrestation des membres de 116 unités de résistance de l’OMPI en Iran

Appel de Maryam Radjavi pour la libération des personnes arrêtées et l’envoi d’une mission d’enquête internationale

Mahmoud Alavi, ministre du Renseignement du régime iranien, est intervenu aujourd’hui à la prière du vendredi de Téhéran pour évoquer « les efforts de sécurité nationale conduit après les consignes judicieuses » d’Ali Khamenei et a cherché à remonter le moral de la base du régime, fortement affectée après l’inscription des pasdaran sur la liste américaine des organisations terroristes.

Désignation des Gardiens de la révolution comme entité terroriste, un impératif pour la paix et la stabilité régionale - Maryam Radjavi

Désignation des Gardiens de la révolution comme entité terroriste, un impératif pour la paix et la stabilité régionale - Maryam Radjavi

Maryam Radjavi :
Désignation des Gardiens de la révolution (pasdaran) répressifs comme entité terroriste
Une exigence légitime et de longue date de la Résistance iranienne,
un impératif pour la paix et la stabilité régionale

Maryam Radjavi, présidente élue du Conseil national de la Résistance iranienne, a décrit l'inclusion des Gardiens de la révolution (pasdaran) répressifs sur la liste des organisations terroristes étrangères du Département d'État, comme une demande légitime et de longue date, de la Résistance iranienne, un impératif pour la sécurité, la paix et la stabilité au Moyen-Orient, et une mesure urgente et nécessaire pour mettre un terme à la guerre et au terrorisme dans la région et dans le monde.

Le tribunal de Hambourg interdit à Der Spiegel de colporter des allégations mensongères contre l'OMPI / MEK

Le tribunal de Hambourg interdit à Der Spiegel de colporter  des allégations mensongères contre l'OMPI / MEK

Les allégations concernant la « torture » et l'entraînement à diverses méthodes d’assassinat sont fausses.
Der Spiegel a agi dans l’illégalité.
Les principes d’autorisation de publication de soupçons n'ont pas été observés.
L’OMPI et le Conseil national de la Résistance iranienne n’ont pas été entendus.

Dans son édition n° 8/2019 du 16 février 2019, l'hebdomadaire Der Spiegel a publié un article intitulé « Prisonniers de la rébellion », rempli de mensonges et de fausses allégations sur l'OMPI / MEK et ses membres dans leur base en Albanie.

© 2018 Copyright CNRI - Conseil National de la Résistance Iranienne - Tous droits réservés