lundi, janvier 24, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceDes exiles appellent le monde à ne pas reconnaître l'élection en Iran

Des exiles appellent le monde à ne pas reconnaître l’élection en Iran

ImagePARIS, 18 juin (Reuters) – Une dirigeante de l’opposition iranienne en exil a rejeté samedi l’élection présidentielle en Iran comme une mascarade et a appelé les dirigeants étrangers à ne pas reconnaître le vote.

Maryam Radjavi, qui se présente comme présidente de la République élue du Conseil national de la résistance iranienne (CNRI), l’aile politique du mouvement de guérilla des Moudjahidine du peuple, a dénoncé l’élection dans un meeting auquel assistaient plusieurs milliers de personnes près de Paris.

ImagePARIS, 18 juin (Reuters) – Une dirigeante de l’opposition iranienne en exil a rejeté samedi l’élection présidentielle en Iran comme une mascarade et a appelé les dirigeants étrangers à ne pas reconnaître le vote.  

Le religieux centriste Hachemi Rafsandjani affrontera l’extrémiste Mahmoud Ahmadinejad après le scrutin de vendredi dans lequel aucun candidat n’a pu s’assurer une victoire catégorique et où la participation a été de 62%, selon une source du ministère de l’intérieur à Téhéran. 

Maryam Radjavi, qui se présente comme présidente de la République élue du Conseil national de la résistance iranienne (CNRI), l’aile politique du mouvement de guérilla des Moudjahidine du peuple, a dénoncé l’élection dans un meeting auquel assistaient plusieurs milliers de personnes près de Paris.

« Avez-vous entendu que le peuple iranien a dit haut et fort qu’il rejetait la dictature religieuse ? », a-t-elle dit.

« Au nom du peuple iranien et de sa résistance (CNRI), nous appelons les gouvernements du monde à ne pas reconnaître les élections illégitimes des mollahs. Nous voulons qu’ils se joignent à notre peuple dans sa demande pour un changement démocratique en Iran. » »

Malgré le taux de participation, Radjavi a dit que l’appel au boycott du scrutin avait été largement suivi.  

« Ceux qui s’installeront au pouvoir à la suite de ces élections ne représentent pas le peuple iranien”, a-t-elle dit. « La complaisance avec ce régime va à l’encontre des intérêts suprêmes du peuple iranien et de la paix et de la stabilité au Moyen-Orient. »

Le CNRI a accusé les dirigeants européens de faire preuve de complaisance avec Téhéran afin d’essayer de négocier un accord avec l’Iran pour qu’il arrête son programme nucléaire – que l’Iran dit être à des fins civiles mais que Washington  et le CNRI disent être destiné à développer l’arme atomique.  

Le président américain George W. Bush a déclaré que l’élection « ignore les conditions élémentaires de la démocratie. »  

Les Moudjahidine du peuple, un mouvement d’opposition armé, figure sur la liste du terrorisme des Etats-Unis.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe