lundi, janvier 17, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceL’ancien premier ministre algérien : il faut évincer le régime iranien du...

L’ancien premier ministre algérien : il faut évincer le régime iranien du Moyen-Orient

L’ancien premier ministre algérien : il faut évincer le régime iranien du Moyen-Orient

CNRI – Le samedi 3 juin, un rassemblement a eu lieu à Paris pour marquer le mois sacré du Ramadan, avec la présidente de l’opposition iranienne, Maryam Radjavi et un plusieurs dignitaires politiques et religieux de divers pays et institutions islamiques.

Les participants ont condamné l’ingérence de l’Iran chez les voisins régionaux, son fondamentaliste et son terrorisme sous la bannière de l’Islam, et ont dénoncé le rôle des Gardiens de la révolution (pasdaran) dans le massacre du peuple syrien comme l’élément principal derrière les crises du Moyen-Orient.

Appelant à l’inscription des pasdaran sur la liste des entités terroristes, les conférenciers ont souligné la nécessité d’expulser les pasdaran et leurs fantassins afin d’établir la paix et la sécurité dans la région.

L’ancien Premier ministre algérien, Sid Ahmed Ghozali, a déclaré : « Je suis fier de participer à cette réunion au nom du Comité de solidarité pour la défense des résidents d’Achraf. Maintenant que nos frères et sœurs achrafiens sont en Albanie, cela signifie-t-il que le travail de ce comité est terminé ? Non. Naturellement, notre première priorité était de sauver leurs vies et de les déplacer de la prison où ils se trouvaient. Cependant, nos frères et sœurs sont devenus les symboles d’une cause juste, et comme Mme Rajdavi l’a déclaré à maintes reprises, après avoir passé des années à défendre le mouvement et œuvrer à le retirer des listes terroristes, c’est le moment de passer à l’offensive », a déclaré.

« Il est nécessaire pour moi de dire que ceux qui, depuis l’administration Clinton en 1997, ont placé la soi-disant stratégie de complaisance à leur ordre du jour, ceux qui ont imaginé la solution pour établir un courant modéré en Iran, je leur dis que cette stratégie repose sur le fait d’utiliser leurs efforts pour complaire avec des dictateurs et des fascistes. Leur stratégie est corrompue et constitue une initiative défaillante », a-t-il ajouté.

« L’Islam a toujours été un reflet de la Torah et de la Bible… par conséquent, il faut s’efforcer de faire comprendre à la population en Europe, en France et en Amérique la véritable nature de l’islam. L’Islam n’est pas la religion de la violence et du terrorisme. C’est totalement le contraire », a ajouté Ghozali.

« Ce que nous faisions dans ce comité était en priorité de défendre les membres de l’OMPI en prison en Irak. Il est maintenant temps que le comité concrétise la solidarité entre les arabes, les musulmans et l’opposition iranienne », a-t-il ajouté.

« Il est nécessaire que ce comité se développe, devienne plus jeune et fasse participer la jeunesse, pour devenir un comité capable de faire en sorte que le monde arabe et islamique se rende compte du fait que la cause de l’Iran et de l’opposition iranienne a des liens profonds avec leurs causes », a conclu l’ancien Premier ministre algérien.

 

Voir aussi: Vidéo – Maryam Radjavi à la conférence de solidarité des religions contre l’extrémisme

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe