mardi, novembre 30, 2021
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceLe choix correct dans l'élection de l'Iran ? Un Boycott

Le choix correct dans l’élection de l’Iran ? Un Boycott

ImageThe Los Angeles Times
Par Ali Safavi

J’ai trouvé «  La Démocratie de Mollahs » (éditorial du 21juin) plutôt présomptueux de suggérer que les iraniens devraient voter pour Hashemi Rafsanjani vendredi lors du second tour des élections parce qu’il serait le moindre de deux maux.

Il est vrai que Mahmoud Ahmadinejad ne possède aucune vertu apparente, après avoir été membre des brigades spéciales des gardiens de la révolution et directement impliqué dans l’assassinat de dissidents en Iran et à l’étranger. 

Cependant, aussi mauvais soit-il, il n’a fait que mener à bien les basses oeuvres de Rafsanjani alors que ce dernier était président dans les années 90.  

La liquidation de dissidents exilés à l’étranger et l’élimination des intellectuels sur le territoire iranien est devenue politique officielle lors du mandat de Rafsanjani. Rafsanjani est un véritable maître de la terreur. Que l’un ou l’autre soit élu ne fera aucune différence lorsqu’il s’agira d’améliorer les vies d’Iraniens ordinaires, empêcher l’exportation de leur modèle d’Islam fondamentaliste dans le reste du Moyen-Orient, et de stopper les efforts pour se doter de l’arme nucléaire.  

Le seul choix correct pour les Iraniens est un boycott total.  

Après un quart d’un siècle de répression, de terreur et de pillage, il est temps pour un changement fondamental. Toute autre chose équivaudrait à trahir les Iraniens, comme cela se produisit il y a huit ans avec Mohammad Khatami.  

Ali Safavi est président de Near East Policy Research, une société de consulting et d’analyse de politique étrangère basée à Washington

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe