vendredi, juillet 1, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceLe scientifique iranien Samad Fathpour s’est éteint à Paris

Le scientifique iranien Samad Fathpour s’est éteint à Paris

Le scientifique iranien Samad Fathpour s’est éteint à Paris

Le Dr Samad Fathpour, membre du Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI), est décédé le 18 avril à l’âge de 74 ans dans un hôpital de Paris.

Titulaire d’un doctorat en génie électronique et télécommunications de France, il a été professeur d’électronique à la faculté des télécommunications de Téhéran, ingénieur en chef des télécommunications et des micro-ondes, et a dirigé la délégation iranienne lors de conférences internationales sur les télécommunications et l’électronique jusqu’en 1976.

Après la prise du pouvoir par les mollahs en 1979 en Iran, il a rejoint les sympathisants des Moudjahidine du Peuple d’Iran (OMPI) et a apporté son soutien à leur combat contre la nouvelle dictature sous le couvert de la religion. En 1995, il devient membre du Conseil national de la Résistance iranienne.

Deux des frères du Dr Fathpour, membres de l’OMPI, sont tombés sur le champ d’honneur dans la lutte pour la liberté et la démocratie en Iran : Farhad Fathpour a été tué en août 1982 à Téhéran et Fereydoun Fathpour a perdu la vie lors de l’opération « Lumière éternelle » de l’ALN.

La mère du Dr Samad Fathpour, une partisane renommée des Moudjahidine à Tabriz, dans le nord-ouest de l’Iran, a été arrêtée à plusieurs reprises par les forces de sécurité et la justice du régime iranien. Elle était très appréciée pour son courage et pour sa résilience en prison et n’a eu de cesse d’encouragé les autres prisonniers à résister et à persévérer pour la cause de la justice.

La présidente élue du CNRI, Maryam Radjavi, a présenté ses condoléances pour le décès de ce fervent combattant de la liberté en Iran. « Nous rendons hommage à Samad Fathpour, qui a consacré sa vie à la libération de sa nation et à aider les Moudjahidine du peuple dans la voie de la liberté. Malgré un avenir impressionnant qui l’attendait en raison de ses qualifications et de ses réalisations scientifiques, il a rejeté les dictatures du Chah et des mollahs et a choisi l’honneur de s’engager dans la résistance contre la dictature religieuse.»

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe