vendredi, septembre 24, 2021
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceLe sommet mondial, l’Iran se lève pour la liberté, jouit d’un large...

Le sommet mondial, l’Iran se lève pour la liberté, jouit d’un large soutien

Le Conseil national de la Résistance iranienne tiendra son « Sommet mondial, l’Iran se lève pour la liberté» le 17 juillet. De nombreux dirigeants religieux et politiques, dignitaires et organisations de défense des droits humains des deux côtés de l’Atlantique ont exprimé leur solidarité avec la conférence en ligne du CNRI et de l’OMPI.

Le 14 juillet, un groupe bipartisan de politiciens américains de renom a déclaré son soutien au « Sommet mondial pour un Iran libre », dans une déclaration conjointe. « Il y a une lueur d’espoir dans ce sombre paysage. La seule organisation qui a fait plus que toute autre entité, y compris les gouvernements, pour libérer les citoyens iraniens de la tyrannie et le monde du terrorisme d’inspiration fondamentaliste est le Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI). Le CNRI s’efforce sans relâche de faire en sorte que l’espoir de la démocratie et de la fin de l’injustice reste vif », peut-on lire dans la déclaration.

Soulignant le rôle clé du CNRI et de l’Organisation des Moudjahidine du Peuple d’Iran (OMPI) et leur lutte depuis quatre décennies, la déclaration signée par plus de 30 personnalités américaines a ajouté : « Le CNRI et son organisation affiliée, l’OMPI, ont subi les horreurs indicibles du régime des mollahs. Le CNRI et l’OMPI ont conservé une documentation très complète sur les atrocités commises contre eux-mêmes et contre le peuple iranien. Le musée Achraf 3 de l’OMPI, en Albanie, a réuni une exposition remarquable et un ensemble de preuves, avec des victimes témoignant personnellement des modalités perverses de la torture du régime. La documentation de l’OMPI est solidement étayée dans d’autres pays. »

Par ailleurs, quelque 38 des plus éminents chefs religieux de Grande-Bretagne ont exprimé, dans une déclaration conjointe, leur soutien à la Résistance iranienne et au plan en dix points de la présidente élue du CNRI, Mme Maryam Rajavi, pour un Iran futur libre et démocratique.

« Nous soutenons également le programme démocratique en dix points pour l’Iran futur, présenté par la présidente élue du mouvement de la Résistance iranienne, Mme Maryam Rajavi, qui stipule que « toute forme de discrimination contre les adeptes de toute religion et confession sera interdite » et s’engage à respecter « la Déclaration universelle des droits de l’homme, la Charte des Nations unies et les autres conventions et pactes internationaux », peut-on lire dans la déclaration.

En outre, un groupe d’organisations des droits de l’homme, de commissions parlementaires et d’associations soutenant le mouvement de la Résistance iranienne de divers pays d’Europe et des Etats-Unis, dans des déclarations séparées et conjointes, ont exprimé leur soutien total à la lutte du peuple iranien pour un Iran libre et à son mouvement de Résistance organisé, en particulier les « Unités de résistance » de l’OMPI à l’intérieur de l’Iran.

« Nous, parrains de ce grand sommet en ligne, ainsi que des milliers de parlementaires et d’autres personnalités, soutenons le plan en 10 points de Mme Maryam Rajavi, présidente élue du Conseil national de la Résistance iranienne, pour établir une république démocratique et libre, prônant la séparation de la religion et de l’Etat, le pluralisme, les élections libres et l’économie de marché », peut-on lire dans leur déclaration conjointe.

Le Commission britannique pour la liberté en Iran, dans une déclaration signée par plus de 120 députés du Royaume-Uni, a souligné son soutien continu au mouvement de la Résistance iranienne, en particulier au désir du peuple iranien de changer de régime. « Nous soutenons les protestations populaires en Iran contre la corruption et la répression, et nous soutenons le plan en 10 points pour un futur Iran libre tel que présenté par Maryam Rajavi, présidente élue du Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI). »

En plus du soutien international croissant à la conférence de la Résistance iranienne du 17 juillet, de nombreuses Rnités de la Résistance de l’OMPI et des jeunes excédés ont envoyé des messages de solidarité et de soutien à cette conférence et ont affiché des banderoles pour soutenir le plan en dix points de Mme Rajavi.

Le « Sommet mondial pour un Iran libre » du CNRI reflète le fait qu’il existe une alternative viable et démocratique, capable de renverser le régime. Le sommet fait écho à cette voix et reflète le désir du peuple iranien d’un changement de régime. Après les protestations nationales en Iran en novembre avec plus de 1500 martyrs, alors que le terrorisme et la politique de bellicisme du régime iranien menacent la paix et la sécurité du monde, et que le nombre de morts du COVID-19 en Iran augmente rapidement en raison de l’inaction et de la dissimulation du régime, il est nécessaire d’être la voix du peuple iranien et de se tenir à ses côtés et à ceux de son mouvement de Résistance organisé, en particulier les Unités de Résistance de l’OMPI.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe