jeudi, octobre 22, 2020
Accueil Actualités Actualités: Iran Résistance Les prisonniers politiques à Zahedan soutiennent le rassemblement pour un « Iran...

Les prisonniers politiques à Zahedan soutiennent le rassemblement pour un « Iran libre » à Paris

Les prisonniers politiques à Zahedan soutiennent le rassemblement pour un « Iran libre » à Paris

CNRI – Les prisonniers politiques dans la ville de Zahedan, au sud-est de l’Iran, ont déclaré leur soutien au rassemblement de membres et de soutiens de la Résistance iranienne pour un « Iran libre » qui se tiendra le 9 juillet à Paris.

Dans leur déclaration, qui a été sortie clandestinement de la prison de Zahedan, les prisonniers politiques ont déclaré : « Nous, prisonniers politiques de la prison centrale de Zahedan demandons à tous vos compatriotes, dans le pays et à l’étranger, de prendre part à ce rassemblement majeur d’Iraniens à Paris, qui se tiendra pour défendre les droits des Iraniens pour empêcher toutes les catastrophes qui ont lieu en ce moment. »

Dans une autre partie de la déclaration, concernant les violations des droits de l’homme commises par le régime des mollahs en Iran, les prisonniers politiques ont fait savoir : « les personnes qui sont arrêtées n’ont pas accès à un avocat jusqu’après leur interrogatoire et ils ne connaissent pas les accusations qui pèsent sur elles. »

« Dans les salles d’interrogatoire, les prisonniers sont soumis aux pires tortures, la plus courante est celle où le prisonnier est attaché à un lit et fouetté avec des câbles lourds. »

Ils affirment que « Les personnes qui sont arrêtées dans les provinces du Sistan ou du Baloutchistan sont majoritairement issues de milieux pauvres et n’ont pas accès à l’éducation et l’alphabétisation. » Ils ajoutent que souvent les juges réécrivent ce que les accusés déclarent et cela fini par se retourner contre eux, menant souvent à ce que « des accusés n’ayant commis aucun crime soient condamnés à une peine d’emprisonnement à perpétuité ou à la peine de mort. »

Ils affirment également que les « exécutions continuent avec toujours autant d’intensité et il n’y a pas eu d’amélioration » sous le mandat d’Hassan Rohani.

À la fin de leur déclaration, ils ont demandé aux participants du rassemblement pour un « Iran libre » d’être la voix des prisonniers politiques en Iran.

Les signataires de cette déclaration, dont des prisonniers politiques : Hamzeh Rigi, Mowlavi Noureddin Kashani, Mowlavi Abdolvahed Shahnavazi, Mowlavi Mohammad Amin Dehqani, Mowlavi Abdolrahim Kuhi, Farooq Barani, Abdolkhaleq Rigi, Abed Bampuri, Eshaq Kalkali, Zubeir Hud, Abed Baran-Zehi, Mosayeb Baran-Zehi, Shahab Dehvari, Vahid Hud, Mohamad Dehvari, Abubakr Rostami, Sajjad Baluch, Shir-Ahmad Hossein-Zehi, Meysam Chandani, Mohammad Hossein Rigi, Dor-Mohammad Shah-Bakhsh, et un autre prisonnier seulement identifié par son prénom, Esmaeil.

Le rassemblement pour un « Iran libre » qui accueillera des dizaines de milliers de soutiens au Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI) et de l’Organisation des moudjahidines du peuple d’Iran (OMPI ou MEK) aura lieu le 9 juillet à Paris. La Résistance iranienne expliquera à ce moment-là la nature malfaisante du régime aux législateurs, aux journalistes, aux chefs religieux et aux citoyens du monde entier.

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe