Dernière mise à jour 11:56:33 AM
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian

Les grands quotidiens Arabes couvrent l’appel de Maryam Rajavi à un changement de régime en Iran

Les grands quotidiens Arabes couvrent l’appel de Maryam Rajavi à un changement de régime en Iran

CNRI – Les grands quotidiens du monde arabe ont, cette semaine, consacré une couverture en première page à l’appel lancé par la présidente élue de la Résistance iranienne, Maryam Rajavi, en ce qui concerne le changement de régime en Iran au cours du grand rassemblement « Iran Libre » qui a eu lieu en fin de semaine à Paris.

L’appel au changement de régime en Iran lancé par Mme Rajavi lors du rassemblement a attiré le soutien de centaines de politiciens Européens et Américains d'une manière bipartite, et celui de certains potentats Moyen-Orientaux, comme prince Turki al-Faisal de l’Arabie Saoudite, qui a déclaré sa solidarité à l’égard du peuple iranien et de sa Résistance organisée.

En plus de la grande couverture du rassemblement « Iran Libre » par les chaînes de télévisions arabes telles Al-Arabiya, Al-Hadath, et Sky News Arabia, les quotidiens importants du monde arabe, y compris Asharq al-Awsat, al-Hayat, al-Riyadh, al-Seyassah, Okaz, Arab Times et Arab News y ont consacré une couverture en première page.

Mme Rajavi, qui est présidente élue du Conseil National de la Résistance iranienne, a présenté à l’immense rassemblement une analyse de la situation du régime théocratique un an après la signature de l’accord nucléaire.

Elle a affirmé que l’année passée, toutes les deux factions ont échoué à trouver un moyen de sauver le régime. Il a une fois encore été prouvé qu’aucune solution n’existe à l’intérieur du régime, et celle proposée par le Conseil National de la Résistance iranienne, à savoir le renversement de la théocratie au pouvoir, est la plus viable, a-t-elle affirmé, ajoutant que les populations iraniennes disent que le régime « Velayat-e Faqih » (souveraineté du Guide Suprême et des mollahs) doit être renversé dans son intégralité avec toutes ses factions.

Maryam Rajavi a souligné qu’il y avait beaucoup de gens qui prenaient pour acquis le fait que l’accord nucléaire apporterait de la tranquillité dans la région, mais au lieu de cela, il a apporté des barils de bombes et déchainé 70.000 membres des Gardiens de la Révolution islamique (pasdaran) sur le peuple syrien ; il a provoqué un nettoyage ethnique des Sunnites par la force terroriste Al-Qods du pasdaran en Irak ; et il a conduit à la propagation de l’extrémisme sous la bannière de l’Islam dans toute la région.

« Les mollahs et Daesh (ISIS ou ISIL) suivent le même scénario. Tous les deux embrassent la même idéologie réactionnaire qui est diamétralement opposée aux purs enseignements de l’Islam. Ils ont le même mode opératoire quand il s’agit de barbarie et de sauvagerie. Ils ont besoin de compter l’un sur l’autre pour survivre. Pour cette raison, tant que l’occupation du régime en Syrie, en Irak et au Yémen continue, nous ne pouvons pas efficacement affronter Daesh, » a déclaré Mme Rajavi.

« La politique américaine en Iran, et par conséquent dans tout le Moyen-Orient, a sauté d’une erreur à l’autre : De la notion de stimulation de faux modérés à l’intérieur du régime, au fait de mettre l’Organisation des Moudjahidine du Peuple d’Iran sur liste noire, jusqu’au fait d’être restée silencieuse vis-à-vis du soulèvement de 2009, favorisant ainsi la dictature religieuse. Cette politique a apporté le désastre à nos nations et la crise aux Etats-Unis, » a-t-elle affirmé.

Mme Rajavi a ajouté que cette politique peut être corrigée à travers une solution qui est la seule option efficace, et la solution la plus essentielle et la plus accessible : le droit du peuple iranien de renverser la dictature religieuse et de parvenir à la liberté et à la démocratie doit être reconnu. Cette solution ne profite pas uniquement au peuple iranien ; elle constitue également une révolution pour la région et pour le monde, a-t-elle ajouté.

© 2018 Copyright CNRI - Conseil National de la Résistance Iranienne - Tous droits réservés