Dernière mise à jour 11:56:33 AM

Iran Actualités  | اخبار ايران 

Ce samedi 1 juillet s'est déroulé à Villepinte un extraordinaire rassemblement autour du Conseil National de la Résistance Iranienne, pour un Iran Libre. Avec pour slogan « en avant avec la Résistance iranienne, un changement de régime à portée de main », cette mobilisation internationale composée de nombreuses personnalités politiques du monde entier avait pour objectif de dénoncer les crimes du régime iranien. 

 

La présidente élue de la Résistance iranienne, Maryam Radjavi, est intervenue lors de ce grand rassemblement. Elle a insisté sur le fait que "le changement de régime en Iran est nécessaire et à portée de main" et qu' "une alternative démocratique efficace existe". Maryam Radjavi a également rappelé que "Le Corps des gardiens de la révolution doit être placé sur la liste noire, les mollahs doivent être isolés par la communauté internationale, les sièges de l'Iran doivent être remis à la Résistance iranienne"

 

Des centaines de personnalités éminentes venant du monde entier ainis que des dizaines de délégations parlementaires venant des Etats-Unis, du Canada, de l'Europe et du Moyen Orient ont participé à cet évènement, et certains ont tenu des propos pertinents comme : Rudy Giuliani, ancien maire de New York, Newt Gingrich, ancien candidat à la présidence des États-Unis et président de la Chambre des représentants, Le sénateur Joseph Lieberman, sénateur américain (1989-2013), ancien candidat à la vice-présidence des Etats-Unis, Ed Rendell, ancien président du Parti démocrate américain, gouverneur de la Pennsylvanie (2003-2011), Bernard Kouchner, ministre français des Affaires étrangères et européennes (2007-2010), cofondateur de Médecins sans frontières (MSF), Rama Yade, ancien secrétaire d'État chargé des Affaires étrangères et des Droits de l'Homme, Ingrid Betancourt, ancien candidat à la présidentielle de Colombie et ancien otage, Prince Turki al-Faysal à la tête  d’une délégation saoudienne, Ambassadeur John Bolton, ambassadeur américain aux Nations Unies (2005-2006), John Baird - ministre des Affaires étrangères du Canada (2011-2015), Sabine Leutheusser-Schnarrenberger, Ministre fédéral de la Justice d’Allemagne (2009-2013(, Rita Süssmuth- Présidente du Bundestag (Allemagne) (1988-1998), Gen. Jack Keane, ancien chef d’Etat-major des forces armées des Etats-Unis, Le général James Conway, commandant du Corps de marine des États-Unis (2006-2010), commandant général de la 1ère Division de la marine et commandant de forces américaines et britanniques en Irak, Général George Casey - Commandant de la Force multinationale Irak (2004-2007), Chef d'Etat-major de l'armée américaine jusqu'en 2011, Tom Ridge, le premier secrétaire américain à la Sécurité intérieure (2003-2005), Giulio Maria Terzi, ancien ministre des Affaires étrangères d'Italie, Sid Ahmed Ghozali, ancien Premier ministre de l'Algérie, Nasr Al-Hariri chef de la délégation de l’opposition syrienne dans les négociations …  

 

Un moment fort de cette évènement fut l'hommage rendu à plus de 30 000 prisonniers politiques iraniens, victimes du massacre en 1988 dans les prisons iraniennes. Moment émouvent où les participants à ce rassemblement avec en duplexe les résistants iraniens rassemblés à cette occasion à Tirana ont pu suivre et partager.

 

21: 00

Sid Ahmed Ghozali

Que de chemins parcourus le nombre de participants n'est allé qu'en augmentant! 30 000 prisonniers ont été massacrés mais la dernière victoire c'est la libération des habitants d'Achraf agressés de 2003 à 2016. Il faut aider Mme Radjavi et passer à l'attaque et l'attaque c'est la libération du peuple iranien
Le chemin est difficile mais il est proche et j'espère que le prochain meeting se tiendra à Téhéran

 

20: 38 

Zinat Hashemi , membre du CNRI et représentant l'organisation des Fedayines du peuple d'Iran
J’aimerai soulever deux points ici. Nous commémorons ici d’une part le souvenir des manifestants tombés le 20 juin 1981 par l’attaque du régime de Khomeiny à la manifestation pacifique à Téhéran des Iraniens contre la tyrannie. Les Fadayines du peuple d’Iran, membres du CNRI, appellent à joindre le mouvement qui réclame la justice pour les 30.000 prisonniers politiques massacrés en 1988 par le régime de Khomeiny.

 

20:34

Rama Yade

La commission de la mort ( qui a perpétré le massacre des prisonniers en 1988)pensait vous abattre, ils vous a renforcé. Cette manifestation de Villepinte inquiète le régime iranien. Rohani au pouvoir ne change rien, il n’est ni réformiste ni progressiste.

  

 20:25

Ingrid Betencourt,

Nous sommes convoqués à nos responsabilités face à l’obscurantisme qui prétend faire peau neuve. Or pour faire échec à ce terrorisme religieux les actions militaires ne sont pas suffisantes car il faut aller à l’origine c’est à dire la Révolution iranienne en Iran. C’est grâce aux pasdarans que l’Iran a soutenu le Hezbollah libanais et que Daesh peut être aussi considéré comme le produit de la révolution iranienne. L’OMPI est la seule organisation capable de s’opposer à la tyrannie des mollahs. L’OMPI est en train de devenir la force anti-terroriste dont nous avons besoin 

 

20: 00

John Baird, ministre des Affaires étrangères du Canada (2011-2015) et la Délégation canadienne

Mme Radjavi, mes amis, nous sommes honorés d’être ici avec vous contre l’extrémisme islamique. Le Canada a le privilège d’avoir rompu ses relations avec le régime criminel et terroriste de Téhéran. Il est temps pour le peuple iranien d’obtenir la liberté et de changer le régime des mohllahs qui dépense la richesse de peuple pour le terrorisme. Les habitants de la région qui cherchent simplement à vivre en paix et en sécurité". 

 

 19: 50 

Giulio Terzi, ancien ministre des affaires étrangères italien

les dirigeants devraient se tourner vers le peuple iranien et les occidentaux devraient soutenir la Résistance iranienne


 

18: 25

Bernard Kouchner, ancien ministre français des Affaires Etrangères
Changement du régime iranien ouvrira la fin de l’extrémisme islamique. Je remercie les délégations de différents pays ici présentes d’être venues en France. Je félicite les Albanais d’avoir accueilli les opposants iraniens et je félicite les américains pour leurs efforts. Le peuple iranien est oppressé depuis 38 ans, 38 ans, par la théocratie et l’extrémisme islamique. Tout a commencé par le régime des ayatollahs. Le peuple d’Iran mérite un meilleur régime, il mérite la démocratie et les élections libres. Le changement du régime ouvrira la fin de l’extrémisme qui utilise l’islam.

Vous avez un rôle.
Je dois féliciter Mme Radjavi, à chaque fois que je participe à votre rassemblement, je tire des leçons de vous, des leçons de vérité politique.
Une Présidente d'Iran qui veut la séparation de religion et d’Etat, sera un debut de changement dans le monde musulman.
Dans mon pays dans le passe, on vous a accusé de terroristes. Je me sens coupable aussi. Il s’agissait de mensonge.
La parité, le rôle des femmes en politique, séparation entre mosquée et gouvernement,… distinguent votre mouvement des autres du Moyen-Orient.

 

18: 20

Tom Ridge ancien secrétaire d'Etat à la sécurité


"Un seul groupe avec un leadership et une vision ambitieuse pour l'avenir de l'Iran, un groupe mené par une femme qui est pour la laïcité et une relation pacifique avec ses voisins".

"Un nouvel Iran sous l'égide Mme RADJAVI, je suis derrière vous pour ce combat. Je veux un Iran libre"


 

 18: 15

Edward Rendell président de la dernière convention des Démocrates américains


Les Etats-Unis doivent être fermes, nous croyons en la liberté et nous sommes prêts à mourrir pour la liberté, c'est pourquoi je suis avec la Résistance Iranienne.

J’ai aidé une ville à se relever mais dans ma carrière publique et politique je n’ai jamais été aussi fier que lorsque j'ai participé au transfert des 3000 résistants vers l'Albanie.

 

 18: 10

 Délégation du Congrès américain Robert Pittenger, membre du congrès

Le Soleil de la liberté sera levé en Iran
Le gouvernement irakien ne nous a pas laissé nous approcher des gens des camps d'Achraf et de Liberty à l’époque.

Notre ambassadeur en Albanie fera tout pour récupérer l’argent qui nous a été volé en Irak pour que les prisonniers des camps déplacés soient en mesure d’assurer leur survie en Albanie.

Après l’accord sur le programme nucléaire, la levée des sanctions a avantagé l’Iran mais la situation sera renversée.

C’est à vous les jeunes, enfants de démocraties et de liberté de vous venger du régime. Il y a 30 ans nombre d’entre vous ont perdu familles et amies parmi les 30.000 personnes opposées aux mollahs. Il faut dédier une journée en mémoire de ces personnes. Le soleil de la liberté sera levé à l’horizon de l’Iran.

 

 18:00

Général US Jack Keane,  ancien chef d’Etat-major des forces armées des Etats-Unis, évoquant la résistance iranienne a déclaré : "je n'ai jamais connu de groupe avec un soutien aussi gigantesque. A propos du régime iranien il a soulignié que "depuis les années 1980, les mollahs n'ont fait que propager la "révolution islamiste.

 18: 00

Parlementaire US Ted Poe: avant que le régime n'ait la bombe atomique, il y aura un changement de régime en Iran. 

 

 

17: 35

Joseph Lieberman
"Jamais je n’ai été devant une foule aussi grande, l’ampleur de ce rassemblement envoie un message énorme au régime iranien, cela montre que les choses vont bientôt changer".

"j’ai un rêve que tous les gens dans cette région s’assoient à la table de la fraternité, de la paix, et de la liberté
et j’aimerais vous dire que les prochaines étapes seront la fin du régime iranien "

"Aujourd’hui la capitale du terrorisme çe n’est pas Raqqa c’est Téhéran"

 

16: 55

Prince Turki bin Faisal Al Saoud


Les dictateurs comme Hitler disaient aussi qu’ils organisaient des élections libres, mais les exactions du régime montrent qu’il s’agit d’une dictature sanglante en réalité.
Il ne faut pas de tabou, les ayatollahs sont des criminels de guerre qui doivent être traduits devant la Cour pénale internationale.

Les premières victimes sont les Iraniens qui souffrent énormément à cause de cette dictature. Le régime a créé d’autres milices qui soutiennent leurs armées comme le Hezbollah libanais. Pour les utiliser comme groupes de pression dans d’autres pays.

Mes frères et sœurs, ce que vous voulez est légitime. Votre combat pour libérer le peuple iranien, que ce soit des kurdes, des perses etc… comme Mme Radjavi le dit, il nous appartient de les libérer. Alors je vous bénis, je veux rendre hommage aux prisonniers, à ceux qui souffrent. Je rends hommage à ceux tués par le Régime.

 

  

Newt Gingrich :

Je suis venu pour vous délivrer un message très simple l’Iran doit être libéré et la dictature détruite,

Il faut remplacer cette dictature dans l’histoire le nom de Mme Radjavi rejoindra la liste de La Fayette, Garibaldi et Georges Washington
Il y a tant de personnes qui se rallient derrière elle, je sais que ce mouvement prend de l’ampleur.

 

  

14:30

Rudy Giuliani

S'adressant à la résistance iranienne Rudy Giuliani a déclaré : "Je suis heureux de pouvoir annoncer enfin avec propablement une autorité considérable que le Gouvernement américain vous soutien et se place derrière vous. Nous partageons les mêmes valeurs et le gouvernement des Etats-Unis saisi les menaces que représente l'Iran. le gouvernement amércainne ne permettra pas que l'Iran (régime iranien) devienne un empire et une puissance nucléaire."

Il a ajouté : "Nous ne serions pas là sans le leadership de Mme Radjavi. La seule stabilité passe par vous et par un Iran libre, ce pourquoi se lève l’OMPI et pour le respect de la dignité humaine et des droits de l’homme
Je ne sais pas quand ce régime va tomber et j’espère le voir de mon vivant
Il n’y a pas de modéré dans le régime actuel.

Quand je pense à Rohani je pense au nombre de personne qu’il a tué.
Comme Mme Radjavi l’a dit il est grand temps de mettre les gardiens de la révolution sur la liste terroriste

L’heure est venue d’un changement en Iran

C’est inévitable cela va se produire, le peuple s’est qu’un certain stade, il faut se révolter

Maintenant nous vous soutenons, faire en sorte qu’il se produise maintenant

Maintenant nous avons une alternative mais cette alternative c’est vous

C’est une organisation qui bénéficie du soutien populaire.

Les iraniens veulent contrôler leur vie nous devons nous débarrasser de cela et le soutien à l’OMPI est la seule manière de se débarrasser de cela."

 

 15:00

Ambassador John Bolton, secrétaire d’Etat adjoint chargé du désarmement

« nous avons un Président des États-Unis qui est totalement mais alors totalement opposé au régime de Téhéran »

John Bolton explique que pour la première fois depuis au moins huit ans qu’il participe à cet événement, il y a à Washington un Président des États-Unis totalement opposé au régime de Téhéran.

Il rappelle la situation complexe du Moyen Orient et la bataille finale contre Daech. Il déclare qu’il faut absolument éviter que le régime de Téhéran atteigne l’objectif recherché : celui d’un croissant chiite de l’Iran jusqu’au Yemen.

l’Iran influence le gouvernement de Bagdad en Irak, le régime d'Assad en Syrie et de nombreuses organisations terroristes au Liban, un contrôle qui, s'il est autorisé à former, sera tout simplement le fondement du prochain conflit grave au Moyen-Orient. Pour lui : « le régime de Téhéran n’est pas seulement une menace nucléaire et une menace terroriste, mais c'est une menace totale pour tous les habitants de la région qui cherchent simplement à vivre en paix et en sécurité".

 

 14:45

Alejo Vidal Quadras - Ex Vice -Président du Parlement Européen

D'abord, je voudrais saluer tous les membres de l'OMPI du camp Liberty qui sont désormais refugiés en Albanie. C'est la première fois que nous sommes réunis dans ce rassemblement sans nous préoccuper de leur sécurité et de leur transfert vers l'Albanie, qui s'est déroulé dernièrement et a été une vraie victoire.

Cela a été une défaite stratégique pour le régime des mollahs qui envisageait de massacrer tous ces héros qui n’ont cessé de se battre dans les temps les plus durs contre le régime iranien. Ils sont un exemple pour tous les peuples dans leur engagement pour la liberté, la démocratie et l'égalité entre les hommes et femmes. Les achrafiens sont des modèles pour le peuple iranien.

Chaque jour nous gagnons de nouvelles batailles contre le régime.

Ce rassemblement aujourd’hui est la preuve que Mariam Radjavi est la seule alternative pour un Iran démocratique. Le régime n’a pas de soutien. Si le peuple pouvait choisir son régime, le régime des mollahs ne resterait pas en place une minute de plus. Il est clair que ce régime est terroriste.

Nos valeurs sont universelles, nous devons les défendre dans le monde entier, donc nous sommes ici pour vous soutenir jusqu’à ce que vous obteniez la victoire.

14:30

Nasr Hariri, représentant de la délégation d'opposition syrienne


Créer un front uni pour créer un plan d’action et ainsi faire tomber ce régime fasciste en Iran


La délégation syrienne explique que la cause de son échec est dû au régime iranien. Ce dernier bafoue tous les droits et s’ingère dans toute la région. Il agit sur une base sectaire et a torturé sur la base du terrorisme.

L’opposition syrienne n’a fait que se défendre face à un régime qui essaye de tuer les résistants au régime d’Assad.

Pour l’opposition syrienne, il faut aller de l’avant, s’adapter à la situation et faire tomber ce régime criminel. Il faut soutenir les actions régionales qui essayent de détruire le régime iranien afin que le Moyen Orient obtiennent la stabilité qui lui fait tant défaut.

Il faudra consentir à ses efforts, il faut aller à Téhéran et faire chuter le régime iranien car ainsi tous les groupes terroristes tomberont.

La théocratie détruit tout et les pays du monde devrait arrêter les accords économiques avec l’Iran pour ainsi permettre au Moyen Orient de vivre en paix.

La délégation termine son discours en faisant un appel : « je vous demande de créer un front uni pour créer un plan d’action et ainsi faire tomber ce régime fasciste en Iran. Il faut absolument unir ses efforts pour que le Hezbollah et toutes ces milices soient apparentées aux terroristes.

« L’atteinte aux libertés fondamentales exercées en Iran sont de notre responsabilité politique »

 13:55

Michèle de Vaucouleurs, députée des Yvelines

Députée de cette nouvelle majorité présidentielle, Michele de Vaucouleurs a rappelé combien, même en France, la démocratie reste un édifice fragile, un édifice menacé par les extrémistes dont les idées sont basés sur le repli sur soi et le rejet de l'autre. En effet elle proclame que ces idées menacent les valeurs de liberté, d’égalité et de fraternité mais aussi la vision égalitaire et universaliste qui fonde les droits de l' homme et ses idées. La députée déclare qu’il s’agit d'un combat planétaire et cite René Cassin qui disait : « il n'y aura pas de paix sur cette terre tant que les droits de l'homme seront violés ».  Mme de Vaucouleurs rappelle il y a quelques semaines encore qu’Amnesty International annonçait que cinquante-cinq pour cent des exécutions dans le monde avaient lieu en Iran. Pour la députée l'atteinte aux libertés fondamentales exercées dans certains pays, dont l'Iran, est de notre responsabilité politique et il ne faut pas détourner le regard de cette situation dramatique vécue par des femmes et des hommes à deux ou trois heures d'avion de Paris.

 

13:50

Dominique Lefebvre : La France pays des droits de l'homme ne doit pas rester silencieuce devant les violations des DH en Iran

Dominique Lefèbvre, ancien député du Val-d’Oise, explique le rôle déstabilisateur que l’Iran joue au Moyen Orient par son ingérence et son activité militaire agressive en Syrie et en Irak.
Il affirme que le ministre des affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian est vigilant, quant aux prétentions de l’Iran concernant son programme de missile balistique.
Enfin, il rappelle l’extreme fermeté que la France doit avoir contre le régime iranien et réaffirme son soutien à l’alternative démocratique que propose Marjam Radjavi.

C'est la volonté d’un Iran libre qui vous rassemble dans ma ville de Villepinte
La maire de Villepinte, Martine Valleton, se joint à la Résistance iranienne pour partager les valeurs de liberté, d’égalité et de fraternité que véhicule le CNRI. Elle est fière d’accueillir dans sa ville cet esprit de résistance et souhaite la fin rapide du régime des mollahs pour que les iraniens vivent enfin en liberté.

 13:00

Gilbert Mitterrand souhaite la bienvenue au rassemblement au pays des droits de l'Homme

Gilbert Mitterrand a introduit ce grand rassemblement en rappelant que c’est la France, pays de la déclaration des droits de l’Homme et du citoyen, qui par sa tradition d’accueil a accepté la Résistance iranienne sur son territoire. Il affirme que c'est un devoir de défendre les droits et libertés pour lesquelles se battent les résistants iraniens dans leur pays et sur la scène internationale, à l'heure où l’Iran est sous le joug d'une dictature religieuse où il n'y a aucune liberté.

Gilbert Mitterrand déclare que la présence massive et enthousiaste de nombreux iraniens lors de ce rassemblement raisonne comme un référendum contre le régime des montres.
Il rappelle la présence de la Résistance iranienne en Albanie et déclare que ce pays est généreux et courageux.
Il souhaite de tout cœur que l’Iran retrouve la démocratie et les libertés et affirme que les défenseurs des libertés demeureront fidèles aux côtés de la Résistance iranienne.

 

Les droits de l’homme en Iran à l’honneur sur la place de la Bastille

Un acquis précieux dédié au peuple iranien

Une haute délégation du Sénat des États-Unis rencontre Maryam Radjavi à Tirana

Solidarité avec la résistance historique du peuple d’Iran pour la liberté

Grand Rassemblement pour un Iran libre à Villepinte 2017

Le discours complet de Maryam Radjavi au Grand Rassemblement - Villepinte 2017

Grand rassemblement pour un Iran libre - Paris 2017

Les trois points fondamentaux de la liberté en Iran et de la paix au Moyen-Orient

Vaste campagne des jeunes et des sympathisants de la Résistance iranienne sur le territoire iranien

Mohammad Mohaddessin discute du récent simulacre d’élection présidentielle en Iran

Maryam Radjavi à la conférence de solidarité des religions contre l’extrémisme

Iran élection 2017 - Le Parisien TV

Iran- Election : Les réseaux de la résistance iranienne multiplient les affichages à travers le pays

Le sénateur McCain rend visite aux membres de l'OMPI d'Achraf à Tirana

Mme Radjavi se félicite de l'appel du Mufti d’Al-Azhar et du Pape François contre l'extrémisme

Le Norouz avec la Résistance iranienne en Albanie

Le régime iranien entraine des terroristes étrangers, à grande échelle, par des Pasdaran (IRGC)

 

Maryam Radjavi à l’Assemblée nationale française - Bouleversements au Moyen‐Orient : quelle approche

  

 

APPELLE À TRADUIRE EN JUSTICE LES DIRIGEANTS DU RÉGIME IRANIEN POUR LE MASSACRE DE 1988

 

Le document audio de l'Ayatollah Montazeri fait trembler le régime

 

 

Massacre des prisonniers politiques en Iran : bouleversante révélation

 

France Culture : Voix du Conseil National de la Résistance Iranienne

 

Un documentaire d’Olivier Steiner et Assia Khalid

 

Maryam Radjavi à la conférence de solidarité avec les peuples du Moyen Orient

Iran - Fiche d’information : dossiers sur Rohani

Maryam Radjavi rencontre une délégation de la résistance syrienne de haut niveau- 12 juin 2016

UNE EXPOSITION SUR ALEP L’HÉROÏQUE REND HOMMAGE À LA RÉSISTANCE DU PEUPLE SYRIEN- 14 JUIN, 2016

 

Le CNRI sur Twitter