Dernière mise à jour 11:56:33 AM
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian

Vidéo - L’UE doit mettre fin à la complaisance et soutenir l’opposition iranienne au lieu du régime de mollahs (Alejo Vidal-Quadras)

L’UE doit mettre fin à la complaisance et soutenir l’opposition iranienne au lieu du régime de mollahs (Alejo Vidal-Quadras)

A l’occasion du 40ème anniversaire de la révolution contre la dictature du Chah, une grande manifestation s’est déroulée, vendredi, 8 février à Paris, en soutien au soulèvement du peuple iranien. La diaspora iranienne s’est réunie pour soutenir la fin du régime des mollahs iraniens et réclamer un Iran Libre, pour la défense des droits de l’homme et contre le terrorisme dans ce régime.

Plusieurs milliers de partisans du Conseil national de la Résistance iranienne ont été rejoints par de nombreux orateurs avant le défilé, allant d’anciens et actuels politiciens français et des personnalités européenne, algérienne et syrienne. L’ancien vice-président du Parlement Européen, Alejo Vidal Qadras est intervenu sur la Place Denfert-Rochereau, devant une foule dense. Il a fustigé l’UE à cesser la politique de complaisance et soutenir la Résistance iranienne. Voici son intervention.

Je suis comme toujours très heureux d'être parmi vous aujourd'hui et de voir cette foule enthousiaste réunie ici pour le 40e anniversaire de la révolution iranienne contre la dictature du Shah.

Au cours des quatre dernières décennies, le peuple iranien a beaucoup souffert sous le régime fondamentaliste islamique. Mais les mollahs n'ont pas pu vaincre le mouvement de résistance du peuple iranien pour la liberté et la démocratie. Et vous en êtes l’exemple.

L’année dernière, nous avons assisté à des développements importants en Iran. Nous avons vu le peuple iranien se soulever à travers le pays et scander que « conservateurs, réformistes votre jeu est terminé ! ». Nous avons vu les « unités de résistance » des moudjahidine du peuple foisonner partout en Iran, collant des affiches, distribuant des tracts et propageant un message d´espoir et de liberté dans chaque ville et village en Iran.

Ces unités de la résistance ont vraiment terrifié les mollahs, qui n’ont trouvé d’autre moyen de réagir que d´endurcir la répression intérieure et de recourir au terrorisme en Europe pour tenter d’éliminer physiquement l’OMPI et le mouvement de l´opposition démocratique à l’étranger.

Au cours de la dernière année, six diplomates iraniens, dont un ambassadeur en service, ont été arrêtés ou expulsés d'Europe pour leur rôle dans des complots terroristes visant leurs opposants sur le sol européen. Nous avons vu l’attentat, heureusement déjoué, à la bombe de Villepinte en France en juillet dernier ; ou le projet d’attentat contre le rassemblant de l'opposition iranienne en Albanie lors des célébrations du Nouvel An persan en mars dernier.

Ces efforts désespérés montrent vraiment que le seul mouvement que le régime iranien prend au sérieux, est ce mouvement sous la direction de Maryam Radjavi.

Aujourd'hui, le régime est de plus en plus isolé sur la scène internationale et la pression monte sur les mollahs. Ceci est dû à leur terrorisme, leur programme agressif de missiles balistiques et leur financement de groupes terroristes dans la région.

J'appelle l'Union Européenne à choisir la fermeté envers cette théocratie terroriste et sans avenir.

L’UE doit mettre fin à ses politiques de complaisance et soutenir l’opposition iranienne au lieu du régime de mollahs.

La complaisance ne fait qu'encourager les mollahs pour commettre plus de crimes en Iran et de terrorisme en Europe.

L´UE doit mettre l’ensemble du Ministère Iranien des Renseignements et les Gardiens de la Révolution aussi dans son ensemble sur la liste du terrorisme.

Je suis optimiste pour l’avenir et j’ose espérer que 2019 pourrait voir la fin du régime des mollahs en Iran!

Travaillons ensemble pour ce but !
Vive l´Iran libre !

© 2018 Copyright CNRI - Conseil National de la Résistance Iranienne - Tous droits réservés