Dernière mise à jour 11:56:33 AM
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian

Nous sommes prêts à délivrer le peuple iranien de cet affreux système religieux en Iran - Bernard Kouchner

Nous sommes prêts à délivrer le peuple iranien de cet affreux système religieux en Iran - Bernard Kouchner

« Nous ne devrions pas confondre le régime iranien et le peuple iranien. Le peuple iranien certes, non seulement il aspire à ce programme pour la liberté en Iran, mais il est tout à fait prêt à construire un tel pays », a déclaré a déclaré Bernard Kouchner au grand rassemblement de la Résistance iranienne à Achraf-3.

La nouvelle cité des membres de l’Organisation des Moudjahidine du Peuple d’Iran (OMPI) était l’hôte pendant cinq jours d’une série d’activités (conférences, expositions, concerts, cérémonies d’hommage et de témoignages etc…) autour du combat du peuple iranien pour la liberté. Des personnalités du monde entier, dont une délégation française composé de parlementaires et d’anciens responsables politiques français, dont les députés Hervé Saulignac et Michèle de Vaucouleurs, ainsi que Michèle Alliot-Marie, Yama Rade, Ingrid Betancourt, Jean-François Legaret, Yves Bonnet et plusieurs maires de France, ont assisté à cet événement inédit qui a démarré jeudi par une exposition intitulée « 120 ans de luttes pour la démocratie et la souveraineté populaire en Iran ».

Dans son intervention, l’ancien ministre français des Affaires étrangères et grand ami du peuple iranien, qui s’exprimait en anglais, a déclaré :

« C'est un chef-d'œuvre d'art et d'amitié fantastique. Cette cité d’Achraf bâtie quelques mois, aussi glorieuse qu’elle, vous méritez vraiment, mes bons amis, de construire un véritable pays, l’Iran. C'est très bien fait. Le fait de venir en Europe, venir à Achraf-3, était vraiment une récompense pour les personnes qui vous ont soutenu et pour vous-même.

Nous sommes maintenant prêts à confronter une nouvelle étape, l’étape de la liberté à conquérir pour l’Iran. Parce que - j’écoutais le premier ministre du Canada (Stephen Harper) - il nous rappelait tout simplement le programme de Maryam Radjavi pour un Iran libre.

Nous ne devrions pas confondre le régime iranien et le peuple iranien. Le peuple iranien certes, non seulement aspire à ce programme, mais il est tout à fait prêt à construire un tel pays.

Vous parliez d'Europe, vous parliez de la position différente face à cette crise. Mais écoutez le programme très rapidement:
1) élection basée sur le principe du suffrage universel. Qui est contre?
2) un système politique pluraliste avec une assemblée libre. Qui est contre?
3) L'abolition de la peine de mort. Qui est contre?
4) La séparation de la mosquée et de l'état, c'est le point clé. C'est certainement cette théocratie particulière que le reste du monde refuse en Iran.
7) L'adhésion du système judiciaire iranien à la Déclaration universelle des droits de l'homme,
8) Le respect de la propriété privée.
9) Une politique étrangère basée sur la coexistence pacifique
10) Le rejet du développement nucléaire. Qui est contre en Europe et dans le reste du monde?

 

Je pense que personne ne s'oppose à cette liste de preuves. La preuve est politique.

Je suis d'accord avec M. Giuliani sur le fait que le peuple iranien ne soutient pas les mollahs qu’il a appelé des meurtriers, il avait raison. Ce sont des meurtriers, ils mettent de l’huile sur le feu du Moyen-Orient, ils sont à l'origine de toutes les attaques terroristes.

Nous savons que cela est à risque. Tous les résultats obtenus, toute la lutte pour les droits de l’homme sont en danger et nous sommes prêts, et les Français sont prêts à les défendre.

C’était la principale chose que je voulais vous dire. Nous sommes prêts à délivrer ce peuple de cet affreux système religieux. Nous ne sommes pas contre la religion, mais contre l'utilisation de la religion pour tuer le peuple et le torturer, nous sommes absolument contre cette sorte de fausse démocratie. Ils ont fait tous ces crimes au nom de la religion. La religion est quelque chose de complètement différent, la religion peut certainement être aussi la libération du peuple.

Je suis vraiment désolée de ne pas exprimer assez ma profonde admiration à Madame Radjavi. Vous êtes obstinée, vous persistez, vous êtes un modèle formidable pour les femmes du monde.

Le simple fait d’affirmer qu'il faut conquérir une égalité entre les femmes et les hommes en Iran, c'est une affirmation révolutionnaire formidable. Donc, merci beaucoup et nous sommes tout à fait avec vous pour soutenir ce programme aussi formidable. »

Multimedia

Contactez-nous

© 2020 Copyright CNRI - Conseil National de la Résistance Iranienne - Tous droits réservés