Dernière mise à jour 11:56:33 AM
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian

Struan Stevenson appelle l'Union européenne à une nouvelle politique concernant l’Iran

Struan Stevenson appelle l'Union européenne à une nouvelle politique concernant l’Iran

Par Mohammad Sadat Khansari 

Lors d'une conférence au Parlement européen à Strasbourg, le mercredi 23 octobre, intitulée "Politique européenne vis-à-vis de la répression et de la surenchère du régime iranien, Massacre de prisonniers politiques en 1988", Struan Stevenson et ses collègues eurodéputés ont appelé pour une nouvelle politique de l’Union européenne concernant l'Iran.

Struan Stevenson, coordinateur de la Campagne pour le changement en Iran (CiC) et ancien eurodéputé écossais, a déclaré à la conférence : «Nous avons un nouveau Parlement, une nouvelle Commission et un nouveau Haut Représentant pour les affaires étrangères qui devrait bientôt entrer en fonction. Nous avons besoin d'une nouvelle politique sur l'Iran et de la fin de la politique de complaisance habituelle. »

M. Stevenson a déclaré : « il est nécessaire que nous comprenions bien le régime du fascisme religieux au pouvoir en Iran. C'est un régime qui se vante de ses missiles et qui se bat pour construire des armes nucléaires. Ce régime a massacré 120 000 personnes depuis 1979 et 30 000 personnes à l'été 1988. Les exécutions ont eu lieu sur la base d'une fatwa du fondateur du régime, Rouhollah Khomeiny. Le ministre iranien de la Justice, Alireza Avaei, était l’un des principaux acteurs. Il a été nommé par le président du régime iranien Hassan Rohani, que l’Occident considère comme un président ‘modéré’ ».

En ce qui concerne la situation des femmes en Iran, M. Stevenson a déclaré qu '«il s'agit d'un régime oppressif pour les femmes. Quatre-vingt-dix-sept femmes ont été pendues sous la présidence de Rohani, dont dix cette année à ce jour ».

Struan Stevenson a déclaré que, selon les informations reçues d'organes de défense des droits de l'homme, 270 personnes ont été pendues en Iran au cours des 12 derniers mois. Huit d'entre eux étaient des mineurs et la situation médiévale dans les prisons iraniennes s’aggrave.

« C’est un régime dont la politique est basée sur la stratégie de l’expansionnisme. Ils soutiennent Bachar al-Assad en Syrie, les Houthis au Yémen et les brutales milices chiites en Irak. Ils attaquent aux navires dans les eaux du golfe Persique. Ils utilisent leurs ambassades pour coordonner les attaques terroristes ici en Europe », a souligné l'ancien président de la délégation du Parlement européen pour les relations avec l'Irak.

Concernant le terrorisme du régime iranien et ses politiques belliqueuses, M. Stevenson a indiqué que ce régime utilise même les ambassades comme cellules terroristes et usines de fabrication de bombes ici en Europe.

« L'Iran est le pays le plus oppressif du Moyen-Orient. Les manifestations de masse contre les mollahs fascistes se poursuivent depuis près de deux ans. Au moins 45 personnes ont été tuées et environ 2 500 manifestants ont été arrêtés », a-t-il ajouté. Le peuple iranien a souffert pendant plus de quatre décennies", a déclaré M. Stevenson.

Il a appelé l'Europe à soutenir le mouvement d'opposition démocratique iranien. “L’Europe doit montrer son soutien à Maryam Radjavi, la courageuse présidente du CNRI, et à son combat pour une république fondée sur la liberté, la démocratie, la séparation de la religion et de l’État, un pays qui chérit les droits de l’homme, les droits des femmes."

M. Stevenson a conclu son discours par une citation de Franklin Roosevelt: « La politique de complaisance consiste à nourrir le crocodile avec vos amis, un à la fois, dans l'espoir que celui-ci vous mangera en dernier. »

«Mesdames et messieurs, ne nourrissons pas le crocodile», a-t-il martelé.

Les autres intervenants à la conférences étaient : Maryam Radjavi, dirigeante de la Résistance iranienne, les eurodéputés Ryszard Czarnecki, de Pologne; Jan Zahradil, de la République tchèque; Patrizia Toia, d’Italie; Anna Fotyga, de Pologne; Anthea McIntyre, du Royaume-Uni; Stanislav Polčák, de la République tchèque; Ruza Tomasic, de Croatie; Radka Maxová, de la République tchèque; Franc Bogovič, de Slovénie; Alessandra Moretti, d’Italie; Gianna Gancia, d'Italie; Petras Auštrevičius, de Lituanie; Petri Sarvamaa, de Finlande, vice-coordinateur de la commission du contrôle budgétaire; Rama Yade, ancienne ministre française des droits de l'homme; Alejo Vidal-Quadras, ancien vice-président du Parlement européen; et Ingrid Betancourt, ancienne sénatrice colombienne et candidate à la présidence.

Struan Stevenson est le coordinateur de la Campagne pour le changement en Iran. Il a été membre du Parlement européen représentant l'Écosse (1999-2014), président de la délégation du Parlement européen pour les relations avec l'Irak (2009-14) et président de l'intergroupe des Amis d'un Iran libre (2004-14). Il est conférencier international sur le Moyen-Orient et président de l'Association européenne pour la liberté en Irak.

 

Multimedia

Contactez-nous

© 2020 Copyright CNRI - Conseil National de la Résistance Iranienne - Tous droits réservés