Dernière mise à jour 11:56:33 AM
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian

Colloque en Californie : solidarité avec les manifestants iraniens et les victimes de l’avion abattu par le régime

Colloque en Californie : solidarité avec les manifestants iraniens et les victimes de l’avion abattu par le régime

Par Shamsi Saadati

Les membres de la communauté iranienne de Californie, les sympathisants de l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI) et du Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI), ont tenu une convention à Los Angeles le samedi 11 janvier en soutien aux manifestations nationales contre la dictature en Iran et en soutien au mouvement de résistance iranien, le CNRI et l’ompi.

Cet événement a également réuni des dignitaires américains tels que l'ancien membre démocrate du Congrès Patrick Kennedy, l'ancien commandant des Marines des États-Unis, le général James Conway, le sénateur démocrate Robert Torricelli, l'ambassadeur Lincoln Bloomfield et le professeur Ivan Sasha Sheehan. Ils sont intervenus en soutien à la lutte du peuple iranien pour établir un pays libre et démocratique.

Les participants et les orateurs de cet événement ont condamné l’attaque au missile contre un le vol PS752 d'Ukraine International Airlines mercredi par le Corps des gardiens de la révolution islamique (CGRI) et ont une fois de plus exprimé leur soutien au soulèvement du peuple iranien et aux «unités de résistance» de l'OMPI. Ils ont également appelé pour traduire en justice ceux impliqués dans le massacre du peuple iranien.

Maryam Radjavi, présidente élue du CNRI, a envoyé un message à la convention. Elle a fait allusion au fait que le CGRI avait abattu l'avion de ligne ukrainien, faisant 176 victimes.
«Le régime iranien a reçu des coups irréparables. Le tout était le soulèvement de l'Iran en novembre. L'élimination du commandant terroriste de la Force Qods, Qassem Soleimani, a porté un coup fatal à la stratégie d'exportation de l'intégrisme et du terrorisme », a déclaré Mme Radjavi.
Elle a ajouté :
« Ces événements ont déterminé la tendance des événements futurs en Iran. Le soulèvement de novembre a confirmé que la révolte des jeunes insurgés et de l'armée des démunis et des indigents, qui avait éclaté fin décembre 2017, a continué et continuera jusqu'au renversement de la tyrannie religieuse dans son intégralité.

Les flammes de l’insurrection et des événements qui ont suivi ont prouvé que malgré la répression sanglante, le moral et la combativité de notre société sont montés d’un cran et qu’elle se dirige vers une nouvelle révolte.

Comme l'a noté le dirigeant de la Résistance iranienne Massoud Radjavi, « la stratégie triomphante de l'armée de la liberté a été testée avec les unités de résistance et les villes et secteurs insurgés ».

La Résistance iranienne en est sortie la tête haute. L'armée de la liberté, associée à la jeune génération, aux bataillons de rebelles et au volcan des opprimés et des chômeurs, a atteint son apogée.

Aujourd'hui, chaque Iranien, aux Etats-Unis et dans le monde entier, entend le chant de la victoire depuis les villes insurgées de Chiraz, Mahshahr, Behbahan, Ispahan, Marivan, Kermanchah, Islamchahr, Qods et Shahriar.

La voix de plus de 1 500 filles et fils tués du peuple iranien a trouvé un écho dans tout le pays. Leur seul crime était d’avoir réclamé leurs droits et libertés, mais ils ont été impitoyablement pris pour cible par les pasdarans de Khamenei. Comme l'a dit la Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme, ils ont été visé directement à la tête, à la poitrine et dans les organes vitaux, ce qui laisse présager un meurtre de masse délibéré par un régime terrifié à l'idée d'être renversé par la population.

Les noms de tous ces martyrs traverseront les murs de la répression, et les cris de 12 000 prisonniers sous la torture enverront le message que le peuple d'Iran et sa jeunesse insurgée sont déterminés à faire tomber la dictature religieuse et à instaurer la liberté et la démocratie. Ce soulèvement ira de l'avant jusqu'au jour de son triomphe. »

Multimedia

Contactez-nous

© 2020 Copyright CNRI - Conseil National de la Résistance Iranienne - Tous droits réservés