Dernière mise à jour 11:56:33 AM
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian

Vidéo - La France doit soutenir les aspirations à la liberté et la démocratie du peuple iranien - André Chassaigne

« Face à la répression systématique et implacable de la République islamique, la France, patrie des droits de l'homme, ne peut rester silencieuse », a déclaré André Chassaigne, membre du Comité parlementaire pour un Iran démocratique (CPID). Il participait à une réunion intitulée « Perspectives iraniennes en 2019 » organisé le 21 février à la salle Colbert à l’Assemblée nationale française.

Les députés français prennent la défense de l’alternative démocratique au régime des mollahs d’Iran

Les députés français prennent la défense de l’alternative démocratique au régime des mollahs d’Iran

A l’initiative du Comité parlementaire pour un Iran démocratique (CFID), une réunion intitulée « Perspectives iraniennes en 2019 » a été organisé le 21 février à la prestigieuse salle Colbert à l’Assemblée nationale. La nécessité d’une politique de fermeté par l’Union européenne vis-à-vis des menaces terroristes du régime iranien, la détérioration de la situation des droits de l’homme en Iran et la nécessité de soutenir le combat du peuple iranien pour le changement de régime, ont été les questions abordées lors de cette réunion qui a vu la participation de nombreux députés et personnalités françaises.

Devant les députés, Maryam Radjavi appelle la France à soutenir le combat des Iraniens pour le changement de régime

La Comité parlementaire pour un Iran démocratique (CFID) a organisé, jeudi 21 février, une réunion intitulée « Perspectives iraniennes en 2019 » à la prestigieuse salle Colbert à l’Assemblée nationale. Lors de cette conférence, la nécessité d’adopter une politique ferme par l’Union européenne vis-à-vis des menaces terroristes du régime iranien et la détérioration de la situation des droits de l’homme en Iran, a été mis en avant.

Le vice-président américain demande à l'UE de soutenir le peuple iranien

Le vice-président américain, Mike Pence, a déclaré que le régime en Iran est « la plus grande menace pour la paix et la sécurité au Moyen-Orient » dans une intervention à la Conférence de Varsovie sur la politique internationale concernant cette région.Pendant quarante ans, a souligné Pence, « les mollahs ont fait des ravages au Moyen-Orient en soutenant les milices terroristes, les programmes de missiles et les ingérences dans les conflits, mais cela doit cesser ».

© 2018 Copyright CNRI - Conseil National de la Résistance Iranienne - Tous droits réservés