Dernière mise à jour 11:56:33 AM
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian

Réunion entre des eurodéputés, l'OMPI et des forces démocratiques irakiennes

Déclaration commune desLa cité d’Achraf en Irak, qui abrite des milliers de Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI), a accueilli une réunion tripartite sur la situation actuelle en Irak et l’ingérence du régime intégriste de Téhéran dans ce pays et dans la région.



Le rôle de l’organisation des Moudjahidine du people d’Iran comme le mouvement anti-intégriste le plus efficace était au centre des débats.

 

L'UE doit-elle continuer de faire des concessions au régime iranien ?

Mogens Camre, europarlementaire danoisJe crois que le fondamentalisme islamique est le défi le plus sérieux et le plus imminent auquel doit faire face la communauté internationale. C'est un fait indéniable que pendant les deux dernières décennies, la majeure partie des actes terroristes dans le monde a été perpétrée par des intégristes islamiques.

 

La communauté internationale doit répondre à la question suivante : Quelle est la solution ? Faudrait-il déclarer la guerre à tous les musulmans ? Certainement pas. C’est exactement ce que les fondamentalistes veulent que nous fassions et nous ne devons jamais tomber dans ce piège.

 

Mogens Camre, europarlementaire danois
Conférence du 12 juillet 2005 – Paris


Iran : L'échec de la politique européenne

Discours de Mme Edith Cresson, ancien Premier ministre françaisAujourd’hui l'Iran paraît être le seul pays à afficher une idéologie qui est officiellement basée sur l'intégrisme islamiste et qui apporte, en tout cas dans les discours, un soutien au terrorisme au-delà des frontières, et qui d'autre part s'intéresse largement à ce problème de la prolifération nucléaire. Nous avons toute l'étendue du spectre, depuis le terrorisme jusqu'à la prolifération nucléaire.

 

Enquêter ou prévenir ?

Par Manouchehr HezarkhaniPar Manouchehr Hezarkhani
Président de la commission des affaires culturelles du CNRI

Les Britanniques, parait-il, vont se lancer dans la recherche des causes profondes de la propagation du nouveau fléau déjà mondialisé : le terrorisme islamique. A la bonne heure ! Ils ont déjà deux décennies de retard ; mais enfin, mieux vaut tard que jamais.

Ils auraient pu y penser après l’appel au meurtre lancé par Khomeiny contre Salman Rushdie. Là, on était beaucoup plus près du « début » du Big Bang annonçant « l’exportation de la révolution islamique » dans le monde entier.

Lutte contre le terrorisme: l'Occident doit choisir la fermeté et non la complaisance

ImageLes attentats criminels de Londres et les mollahs qui mettent un  preneur d’otages terroriste à la présidence du pays peuvent sembler sans relations. Cependant il s’agit de signes d’une menace similaire. L’intégrisme religieux et le terrorisme sous prétexte de l’islam représentent le plus grand danger pour la paix et la tranquillité dans le monde aujourd’hui.

Il faut porter une attention spéciale à la menace grandissante de l’intégrisme islamique et du terrorisme qui en émane, ainsi qu’aux moyens de les combattre. Peut-être qu’aujourd’hui, douze ans après la publication de mon livre, « L’intégrisme islamique, la nouvelle menace mondiale », où je prévoyais cette menace, une approche plus réaliste est tentée pour mieux comprendre ce phénomène.

Commentaire - Mohammad Mohadessine
Président de la commission des affaires étrangères - 14 juillet 2005


Les élections en Iran et leurs conséquences dans le monde

Les élections en Iran et leurs conséquences dans le mondeUne conférence-débat intitulée « Les élections en Iran et leurs conséquences dans le monde » a été organisée ce mardi 12 juillet 2005 à Paris, à l’initiative du « Centre International de Recherches et d’Etudes sur le Terrorisme & l’Aide aux Victimes du Terrorisme CIRET-AVT. »

Sous la présidence du préfet Yves Bonnet, ancien directeur de la DST et président du CIRET-AVT, des personnalités politiques, experts, parlementaires et représentants d’ONG sont intervenus pour débattre sur les différentes répercussions de l’arrivée au pouvoir d’un ultra conservateur à la tête de l’exécutif iranien.

© 2018 Copyright CNRI - Conseil National de la Résistance Iranienne - Tous droits réservés