Dernière mise à jour 11:56:33 AM
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian

Le Professeur de Cara remet en cause l'intégrité du rapport de Human Rights Watch

ImageLettre ouverte du Professeur de Cara à M. Kenneth Roth
Directeur Exécutif de Human Rights Watch

J'ai lu le rapport de Human Rights Watch, publié le 19 mai, intitulé "AUCUNE SORTIE. Les abus de droits de l'homme à l'intérieur des camps du MKO", traitant de prétendus abus des Moudjahedines du Peuple d’Iran (OMPI) contre ses propres membres en Iraq.
 
Jean-Yves de Cara,
Professeur renommé de droit international à l’Université de  Paris

Un eurodéputé condamne le rapport de Human Rights Watch

ImageImage
J'étais absolument sidéré quand la « télévision dela République islamique d'Iran" (le 18 juin 2005) a montré M. Gary Sick, comme "conseiller de l'administration de Carter", exposant ses observations sur le processus électoral iranien.

Paulo Casaca
Membre du Parlement Européen
Co-Président du groupe interparlementaire  "Amis de l'Iran Libre"

Le choix correct dans l'élection de l'Iran ? Un Boycott

ImageThe Los Angeles Times
Par Ali Safavi

J'ai trouvé «  La Démocratie de Mollahs » (éditorial du 21juin) plutôt présomptueux de suggérer que les iraniens devraient voter pour Hashemi Rafsanjani vendredi lors du second tour des élections parce qu'il serait le moindre de deux maux.

Il est vrai que Mahmoud Ahmadinejad ne possède aucune vertu apparente, après avoir été membre des brigades spéciales des gardiens de la révolution et directement impliqué dans l’assassinat de dissidents en Iran et à l’étranger. 

UE-Iran : De l'avenir du dialogue constructif

ImagePar Manouchehr Hezarkhani
Président de la commission des affaires culturelles du CNRI

En Europe, le résultat des élections présidentielles iranienne a causé une surprise générale, tellement la victoire du « Godfather » face au « Balayeur » paraissait naturelle, prévisible (surtout après le soutien des « réformateurs ») et … souhaitable ! Or au deuxième tour, le « Godfather » s’est trouvé « délocalisé ». De tels phénomènes, qui n’ont rien à voir avec les effets de la globalisation, se produisent de temps en temps dans les théocraties. Les amateurs de « dialogue constructif » avec les représentants du royaume des cieux auraient tort de ne pas s’en méfier.

Qui est le nouveau président des mollahs, Mahmoud Ahmadinejad?

ImageNé dans le la ville de Garmsar, à l’est de Téhéran, en 1956, Ahmadinejad est le fils d’un forgeron

Après avoir terminé ses études secondaires, Ahmadinejad est entré à l’université Elm-o-Sanaat en 1975 en vue de devenir ingénieur. Très vite le tourbillon de la révolution islamique conduite par l’ayatollah Rouhollah Khomeiny l’a arraché de sa salle d’étude pour l’amener à la mosquée où il a rejoint une génération d’intégristes durs et purs entièrement dévoué à la cause de la révolution islamique à travers le monde.

© 2018 Copyright CNRI - Conseil National de la Résistance Iranienne - Tous droits réservés