mardi, octobre 26, 2021
AccueilActualitésLe vice-président en exil de l’Irak appelle à un partage du pouvoir...

Le vice-président en exil de l’Irak appelle à un partage du pouvoir avec les sunnites

CNRI – Tarek al-Hachémi, le vice-président irakien (qui vit en exile en Turquie) a déclaré que pour sortir l’Irak de la crise actuelle et rétablir la paix, il faudrait que les dirigeants politiques de ce pays partagent le pouvoir avec la minorité sunnite.

M. Hachémi a accusé l’actuel Premier ministre irakien, Nouri al-Maliki, d’attaquer les sunnites modérés et avoir ainsi créé un vide politique qui a été comblé par les extrémistes et qui a aboutit la crise actuelle.

Dans une interview avec le site d’information sur Internet « The Daily Beast », M. Hachémi a affirmé que la crise actuelle en Irak est une conséquence de l’attitude de Nouri Al-Maliki à l’égard des manifestations populaires dans des provinces arabes sunnites depuis plus de deux ans.

Hachémi a précisé : « Les habitants de plusieurs provinces ont pacifiquement manifesté contre l’oppression, l’injustice, les conditions inhumaines imposées aux arabes sunnites depuis plusieurs années. Les Irakiens sont en colère contre le comportement de Nouri al-Maliki et de son gouvernement durant les huit dernières années. Il n’a laissé aux sunnites aucune autre option que la révolte. »

Il a ajouté : « Je peux vous assurer qu’un grand nombre de groupes ont participé à ce qui s’est passé à Mossoul. Or, les médias sont concentrés uniquement sur l’EIIL. »

M. Hachémi vit en en exile depuis qu’il a été chassé d’Irak en 2012 par le gouvernement de Maliki.  

M. Hachémi a affirmé :

« Dans chaque camp, il y a des extrémistes et des modérés. Si vous ciblez les modérés, vous créez intentionnellement un vide qui pourrait être comblé par des extrémistes et c’est exactement ce qui s’est passé en Irak. »

« L’administration Obama est en train de commettre de nouveau les mêmes erreurs, en envoyant des conseillers et des équipements américains pour consolider l’armée de Maliki et en utilisant la force militaire américaine contre les sunnites en Irak. »

M. Hachémi a exhorté les Etats-Unis de rester en dehors des conflits en Irak.

M. Hachémi a ajouté :

« C’est très ennuyeux de constater que les États-Unis sont en train de s’engager dans une autre série de graves erreurs. Nous considérons tout ce soutien militaire à Nouri al-Maliki et toute alliance avec l’Iran comme un acte contre les Arabes sunnites. »

« Essayez d’éviter toute utilisation de moyens militaires, essayez d’être juste, essayez de désamorcer la bombe en demandant Nouri al-Maliki à mettre en place immédiatement un gouvernement intérimaire. »

« La communauté internationale doit soutenir un processus dans lequel tous les acteurs politiques se réuniraient pour élaborer une solution politique et de concevoir une nouvelle formule de partage du pouvoir et des ressources en Irak. »

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe