Dernière mise à jour 11:56:33 AM
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian

AIEA: Le régime iranien dépasse la limite de l'enrichissement d'uranium

AIEA: Le régime iranien dépasse la limite de l'enrichissement d'uranium

Par Shahriar Kia 

Le régime iranien a commencé lundi à enrichir de l'uranium au-delà de la limite de pureté de 3,67% fixée par son accord sur le nucléaire conclu en 2015 avec les puissances mondiales, selon le gendarme nucléaire des Nations Unies.

"Le Directeur général, Yukiya Amano, a informé le Conseil des gouverneurs de l'AIEA que le 8 juillet, des inspecteurs de l'Agence avaient vérifié que l'Iran enrichissait l'uranium à un taux supérieur à 3,67% U-235", a déclaré un porte-parole de l'Agence internationale de l'énergie atomique, évoquant l'isotope fissile.

Un rapport de l'AIEA aux États membres obtenu par Reuters a indiqué que l'agence avait vérifié le niveau d'enrichissement à l'aide de moniteurs d'enrichissement en ligne, et que des échantillons avaient également été prélevés lundi pour analyse. Il n'a pas précisé le niveau de pureté auquel le régime iranien s'enrichissait, mais seulement qu'il dépassait la limite de 3,67%.

Le rapport ajoute que Téhéran a informé l’agence lundi que "selon l’évaluation de l’opérateur", le niveau d’enrichissement était d’environ 4,5%. Un porte-parole de l'Organisation iranienne de l'énergie atomique a déclaré lundi que le niveau avait dépassé 4,5%, selon l'agence de presse officielle ISNA.

Behrouz Kamalvandi, un porte-parole de l'agence nucléaire du régime iranien, a confirmé l'enrichissement accru de l'agence Associated Press.

"Pour le moment, notre enrichissement est d'environ 4,5%", a déclaré Kamalvandi.

Kamalvandi a indiqué séparément dans une interview accordée à la télévision d'Etat lundi que Téhéran pourrait envisager un enrichissement supérieur ou égal à 20% dans un troisième temps. Cela inquièterait les experts en matière de non-prolifération nucléaire, car 20% est un court pas en avant technique pour atteindre les niveaux de qualité militaire de 90%. Kamalvandi a également suggéré d'utiliser de nouvelles centrifugeuses ou plus, qui sont limitées par l'accord.

 

Contactez-nous

© 2018 Copyright CNRI - Conseil National de la Résistance Iranienne - Tous droits réservés