samedi, janvier 29, 2022
AccueilActualitésActualités: NucléaireLe programme nucléaire militaire de l'Iran : des années de tromperie et...

Le programme nucléaire militaire de l’Iran : des années de tromperie et de dissimulation stratégiques

Site de Lavizan-Shian, Iran – 11 mars 2003 Site de Lavizan-Shian, Iran – 22 mars 2004
Site de Lavizan-Shian, Iran – 11 août 2003 Site de Lavizan-Shian, Iran – 22 août 2004

La Résistance iranienne entrave l’accès du régime aux armes nucléaires

Commission des affaires étrangères du Conseil national de la Résistance iranienne

RESUME
Le régime iranien a une longue histoire d’activités visant à acquérir une arme nucléaire. Il a continuellement caché et menti au monde entier sur ses activités nucléaires.

Le plan initial du régime visant à acquérir cinq ogives nucléaires et à construire une arme nucléaire a été sérieusement mis en échec par la divulgation du site de Lavizan-Shian en mai 2003 et le régime a été contraint de modifier ses méthodes, son organisation et ses sites de recherche et développement pour atteindre son objectif. Cela a entraîné des retards dans ses plans et son programme.

En effet, les efforts inlassables déployés par le Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI), sur la base d’informations reçues de l’Organisation des Moudjahidine du Peuple d’Iran (OMPI), pour divulguer la duplicité nucléaire du régime des mollahs et sa dangereuse volonté d’obtenir des armes nucléaires et de s’en servir pour faire chanter le monde, ont déclenché les inspections de l’AIEA et les mesures adoptées ensuite par le Conseil de sécurité des Nations unies.

Toutes les preuves citées dans ce rapport et tout ce qui a été appris sur les efforts du régime au cours de ces années suggèrent que le régime théocratique poursuit secrètement sa quête d’armes nucléaires, et que même le JCPOA n’a pas été en mesure d’arrêter les projets d’armes nucléaires militaires du régime, et que le régime a maintenu, poursuivi et développé son appareil et ses activités nucléaires militaires en violation du JCPOA.

Il est devenu évident que Téhéran utilise son programme nucléaire militaire secret comme moyen de pression pour exercer un chantage et obtenir des concessions afin de compenser sa vulnérabilité au niveau national, régional et international, alors que la survie du régime devient de plus en plus précaire.

Le monde a une dette de gratitude envers les nombreux Iraniens courageux affiliés à la Résistance iranienne qui ont prévenu, devancé et empêché le régime iranien d’obtenir des armes nucléaires.

On ne peut faire confiance aux mollahs, et la communauté internationale doit rester vigilante. La solution pour empêcher le régime d’obtenir une bombe n’est pas de faire preuve de complaisance avec les mollahs, de leur faire des concessions ou de négocier avec eux sur son projet nucléaire militaire illégitime, mais de poursuivre une politique ferme et de principe vis-à-vis de ce régime, jusqu’à ce que Téhéran soit représenté par un gouvernement démocratique, laïc et non nucléaire.

Voir le rapport complet ici (en anglais) :

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe