jeudi, juillet 29, 2021
AccueilActualitésActualités: NucléaireNucléaire: la France réaffirme sa "fermeté totale" face au régime iranien

Nucléaire: la France réaffirme sa « fermeté totale » face au régime iranien

La France a réaffirmé hier sa « fermeté totale » sur le dossier nucléaire iranien, le président François Hollande assurant qu’aucun accord ne sera conclu tant que Téhéran ne renoncera pas clairement à la bombe nucléaire, selon l’AFP.

« S’il n’y a pas de disposition claire sur le renoncement par l’Iran » à « l’arme nucléaire, il n’y aura pas d’accord », a dit le président sur la radio publique France Inter. « La France ne cédera pas là-dessus. Elle sera d’une fermeté totale », a-t-il insisté.

Les pays occidentaux craignent que l’Iran n’utilise son programme nucléaire pour fabriquer la bombe atomique, une intention niée par Téhéran.

En janvier, l’Iran et les puissances du groupe 5+1 (Etats-Unis, Grande Bretagne, France, Russie, Chine et Allemagne) doivent reprendre de nouvelles discussions sur le dossier nucléaire iranien.

En novembre 2013, Téhéran avait conclu un accord provisoire d’un an avec les pays occidentaux pour geler sa production nucléaire, en échange d’une levée partielle des sanctions internationales.

Les négociations pour arriver à un accord définitif ont été prolongées jusqu’au 30 juin 2015.

Début décembre, Paris avait mis en garde contre toute « complaisance » à l’égard de Téhéran, refusant de lier l’épineux dossier nucléaire à une éventuelle participation iranienne à la lutte internationale contre le groupe Etat islamique (EI).

« Si l’Iran souhaite lutter contre Daesh (autre appellation de l’EI), c’est bien parce que ce groupe peut constituer une menace contre ses propres intérêts », avait déclaré le 6 décembre à Manama le ministre français de la Défense Jean-Yves Le Drian.

Mais « espérer un appui accru de l’Iran à nos efforts contre Daesh en échange d’une complaisance de notre part sur les violations par Téhéran de ses engagements en matière de non-prolifération serait une erreur profonde », avait-il prévenu.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe