Dernière mise à jour 11:56:33 AM
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian

Le régime iranien menace de confisquer les pétards avant la Fête du Feu

CNRI - Les forces de sécurité ont procédé à des arrestations  dans l'ouest de l'Iran et confisqué des centaines de milliers de pétards par crainte de voir  la population les utiliser pendant la Fête du Feu pour organiser des manifestations contre le régime.

La Fête du Feu ou Chaharchanbeh Souri - aura lieu le 18 mars, le dernier mardi de l'année iranienne. Les Iraniens célèbrent traditionnellement cette fête par des feux de joie et en sautant par-dessus les flammes.

Le commandant des forces de sécurité dans la ville de Boukan a déclaré que 500.000 pétards avaient été confisqués et une personne arrêtée.

Dans la province occidentale du Kurdistan des dizaines de milliers de pétards ont été trouvés par les forces de sécurité de l'Etat et plusieurs personnes ont été interpellées.

Dans la ville d’Ardebil, dans le nord ouest de l’Iran, 65.000 pétards ont été confisqué par la police et trois personnes ont été arrêtées.

Les Iraniens utilisent traditionnellement ce festival pour exprimer leurs griefs contre les mollahs. Ces dernières années, les forces de sécurité ont sévi contre la célébration de cette fête par des mesures de répression.

 

© 2018 Copyright CNRI - Conseil National de la Résistance Iranienne - Tous droits réservés