Dernière mise à jour 11:56:33 AM
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian

Iran : Affrontements des derviches et familles des prisonniers politique avec les forces répressives

CNRI - 80 femmes parmi les personnes arrêtées - Selon les informations reçues d’Iran jusqu’à 13h, heure locale, pour empêcher le rassemblement des derviches et des familles de prisonniers politiques devant le parquet de Téhéran, les agents du renseignement et les forces répressives du régime ont provoqué des affrontements, en leur tirant dessus du gaz au poivre dans les rues adjacentes de la place du 15 Khordad et au carrefour Galoubandak de la capitale iranienne.

Un grand nombre de personnes ont été arrêtées, dont 80 femmes. C’est de cette manière que le régime des mollahs a montré sa colère contre les femmes éprises de liberté pour la Journée internationale des Femmes, le 8 mars.

Les agents ont aspergé Nasrine Sotoudeh de gaz au poivre. Avocate de prisonniers politiques, elle a été incarcérée de 2011 à 2014, en raison de sa défense des détenus. Elle a été menacée d’une nouvelle arrestation. Une partie de personnes arrêtées ont été interrogées dans le commissariat de quartier du 15 Khordad.

Des forces répressives escortées d’agents à moto sont allées devant le lieu de culte des derviches Gonabadi situé rue Behecht, où ils ont tiré en l’air et des heurts ont éclaté avec les gens rassemblés à cet endroit. Les derviches arrêtés qui refusaient de se laisser emmener en prison ont été embarqués dans l’estafette des forces spéciales qui les ont roués de coups.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 8 mars 2014

 

 

 

 

 

© 2018 Copyright CNRI - Conseil National de la Résistance Iranienne - Tous droits réservés