Dernière mise à jour 11:56:33 AM
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian

Iran: alerte rouge d'une pénurie d'eau dans deux provinces iraniennes

CNRI - Les défenseurs de l'environnement ont tiré la sonnette d'alarme sur une grave crise d'eau qui menace deux provinces a forte densité de population, Ispahan et Kerman, dans le centre de l’Iran.

 

Pour leur part les autorités ont fait état d'une baisse de l'activité économique de plusieurs industries en raison de la pénurie d'eau. Le député Nasser Moussavi a révélé le 12 septembre aux médias qu'"en raison de la gravité de la situation, l'industrie de l'acier est en crise et ne fonctionne qu'à 40 % de ses capacités".

En outre, le directeur de la Société des eaux et égouts de la province de Téhéran a annoncé qu'à partir du 15 septembre, "l'approvisionnement des clients qui ont une trop grande consommation sera suspendue."

Cité par les médias, un autre député a déclaré: "l'approvisionnement en eau potable de plus de 5 millions d'habitants de la province d'Ispahan est devenue problématique et les responsables ont averti ne plus pouvoir accueillir les touristes."

Le député Abed Fatahi a expliqué: "La plupart des villages de la province de l'Azerbaïdjan-occidental, jadis très riches en réserves aquatiques, souffrent gravement du manque d'eau."

Les dictateurs iraniens ont délaissé la protection des espaces naturels et se montre incapable à assurer la protection de l'environnement, reléguée en bas des priorités, derrière les ambitions militaristes et nucléaires du régime islamiste, qui est par ailleurs engagé dans un soutien dispendieux aux groupes extrémistes de la région ou aux dictateurs sanguinaires comme celui de Syrie.

 

© 2018 Copyright CNRI - Conseil National de la Résistance Iranienne - Tous droits réservés