Dernière mise à jour 11:56:33 AM
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian

150 000 brûlés et 3000 décès chaque année en Iran (chercheur)

CNRI - Le directeur du département d'études sur les brûlés à la faculté des sciences médicales de Téhéran a révélé des chiffres effarants sur le nombre de patients victimes de brûlures et a souligné l'inertie des autorités à prévenir les accidents ou à prodiguer les soins nécessaires.

" De temps en temps des accidents surviennent dans le pays et se transforment en crise. Mais malheureusement les soins apportés sont lacunaires et la plupart des victimes de brûlures décèdent ou restent à jamais handicapées. Ensuite nous les laissons ainsi à leur sort dans la société", s'est-t-il indigné.

Alerte sur l'approvisionnement en eau dans les grandes villes iraniennes

CNRI - La situation de l'approvisionnement en eau dans huit villes iraniennes a atteint le seuil "critique", selon un responsable du régime.

Le vice-ministre de l'énergie Sattar Mahmoudi a décrit l'année 2013 comme " la pire année de pluie", ajoutant que "la situation de l'eau dans huit villes, notamment Téhéran, Bandar-Abbas et Machad a atteint le "seuil critique". "Le pays connaît son pire niveau d'averses des 46 dernières années" a-t-il averti.

bataille de boule neige interdite en iran

Les agents de police ont averti les familles de la ville de Khorram Abad (ouest de l’Iran) qu’il était interdit de se livrer à des batailles de boules de neiges.

L'oppression des femmes en Iran : raid sur un magasin de vêtements féminins

Il y a la période des soldes qui voit des vagues de clientèle rafler les articles mis en vente, et il y a l’apartheid sexuel qui voit arriver la police pour tout rafler, personnel et affaires dans les boutiques féminines en Iran.

Le 3 février, des agents de police ont lancé un raid dans un grand magasin de Chahr-e-Kord (sud-ouest de l’Iran) matraquant les vendeuses de vêtements féminins et le propriétaire.

Les Iraniens ont organisé des manifestations contre les pénuries de nourriture, d'eau et d'électricité lors de la période hivernale, glaciale

Des foules se sont rassemblées devant le gouvernorat de la ville de Guilan-e-Gharb, ces jours derniers pour protester contre la distribution et la qualité du « panier alimentaire ». Les manifestations ont lieu parmi des revendications selon lesquelles les agents du régime ont donné des biens à leurs amis et parents avec des salaires de plus de cinq millions de rials, le plafond fixé pour recevoir ces paniers de nourriture.

Dans les villes de Naghadeh et Achnaviyeh, des manifestations ont également eu lieu le 8 février à l'extérieur du gouvernorat, car la population était en colère à cause de la mauvaise distribution des paniers alimentaires et de leur piètre qualité, estimant qu’on leur avait donné de la vieille nourriture pourrie.

© 2018 Copyright CNRI - Conseil National de la Résistance Iranienne - Tous droits réservés