Dernière mise à jour 11:56:33 AM
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian

Après Telegram, l’Iran est sur le point de filtrer Instagram

Après Telegram, l’Iran est sur le point de filtrer Instagram

Le régime iranien est sur le point de filtrer Instagram, le populaire réseau social de partage de photos et de vidéos, selon un responsable judiciaire iranien.

Javid Javidnia, chef du Département de l'espace virtuel du bureau du Procureur général, a déclaré dans une interview accordée au mensuel officiel Peivast, qu'une ordonnance de filtrage d'Instagram avait été émise avec l'accord de la plupart des membres du Conseil suprême de l'espace virtuel, l’organe chargé de surveiller l'Internet en Iran.

Le fléau de la déforestation en Iran

Le fléau de la déforestation en Iran

Le trafic illégal de terre et de bois représente une menace majeure pour l'environnement iranien, mais le régime ne fait rien pour y faire face.

Cité par à l'agence de presse ILNA, Jalalal Mahmoudzadeh, membre du Conseil d'administration de la Commission parlementaire de l'agriculture, de l'eau et des ressources naturelles, a expliqué qu'une augmentation marquée de l'exploitation des forêts de Zagros et de l'Ouest pour le trafic illégal de bois a entraîné une déforestation importante dans les régions occidentales d'Iran. Il a mis cela sur le compte de la décision d'arrêter combat contre la déforestation dans le nord de l'Iran.

La censure de Telegram par le régime est un échec en Iran

La censure de Telegram par le régime est un échec en Iran

Plus tôt cette année, le régime iranien a pris la décision de censurer Telegram – le service de messagerie le plus populaire en Iran avec plus de 42 millions d'utilisateurs réguliers. Les mollahs ont ordonné aux fournisseurs de services Internet de bloquer l'accès au service de messagerie le 30 avril.

Plus de 1000 comptes du régime iranien bloqués sur les réseaux sociaux

Plus de 1000 comptes du régime iranien bloqués des réseaux sociaux

Il y a quelques semaines Facebook, Twitter et YouTube ont bloqué de nombreux comptes et chaînes liés au régime iranien. Google a bloqué trente-neuf chaînes associées à l’organisation télévisuelle iranienne (IRIB) de YouTube. Facebook a fermé 562 pages qui auraient appartenu au régime iranien. De même, Twitter a annoncé que 486 comptes avaient violé sa politique et ses standards et avaient donc été bloqués.

Le régime iranien propage des fake news

Le régime iranien propage des fake news

Facebook a annoncé qu'elle a supprimé plus de 600 comptes, groupes et pages liés à une opération de propagande du régime en Iran.

L'objectif principal de la campagne de désinformation est de faire circuler de fausses informations contre les États-Unis, le Royaume-Uni et plusieurs pays du Moyen-Orient et d'Amérique latine.

Le groupe de médias sociaux Twitter a également déclaré qu'il avait identifié un certain nombre de faux comptes provenant d'Iran. Près de 300 comptes Twitter ont été suspendus « pour manipulation coordonnée ».

© 2018 Copyright CNRI - Conseil National de la Résistance Iranienne - Tous droits réservés