Dernière mise à jour 11:56:33 AM
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian

Iran : le représentant du ministère de l’Éducation admet l’augmentation du nombre d’étudiants dépendants à la drogue

Iran : le représentant du ministère de l’Éducation admet l’augmentation du nombre d’étudiants dépendants à la drogue

CNRI – Le représentant pour l’éducation secondaire du ministère de l'Éducation du régime iranien dans la province du Golestan a admis l’augmentation de la dépendance à la drogue chez les étudiants et a déclaré : « La tendance à la consommation de drogue chez les étudiants doit être prise au sérieux. »

Mercredi 9 novembre, Ebrahim Hajilori a ajouté lors d’un rassemblement à Gonbad Kavous (nord-est de l’Iran) : « Le thème central du débat sur les dommages de l’éducation est la prévention et nous pensons que c’est un problème important qui existe dans toutes les couches de la société et qui doit être pris au sérieux. »

Il a déclaré : « Les dommages ne sont pas quelque chose de totalement séparé de notre société et ils comprennent non seulement les problèmes liés à la drogue, mais aussi la violence, l’échec scolaire, des conditions de vie précaires, etc. Ceci fait également partie des dommages sociaux. »

De plus, le directeur de l’association des parents d'élèves du ministère de l’Éducation a déclaré : « Malheureusement, nous avons reçu des rapports indiquant une tendance croissante de consommation de drogues dans certaines écoles et la collaboration à tous les niveaux, dont la famille, l’école, les consultants et l’éducation familiale peut faire la différence. »

Il faut noter qu’aucun membre du régime ne s’est exprimé sur la principale raison de cette augmentation qui est due à la pauvreté à cause des lois à tous les niveaux du gouvernement dans le pays.

 

© 2018 Copyright CNRI - Conseil National de la Résistance Iranienne - Tous droits réservés