mercredi, octobre 27, 2021
AccueilActualitésActualités: SociétéIran : 11 000 morts sur les routes en huit mois en...

Iran : 11 000 morts sur les routes en huit mois en Iran

CNRI – Les autorités en Iran ont annoncé le 27 décembre que 11.000 personnes avaient trouvé la mort dans des accidents de la route pendant les huit premiers mois de l’année persane, qui commence le 21 mars.

« Sur l’ensemble des accidents mortels de la route en Iran cette année, dit une dépêche de l’agence Ilna qui reprends ces informations, plus de 9000 des victimes étaient des hommes et 2500 des femmes. »

Selon Ilna, le plus grand nombre d’accidents mortels se sont produits sur les routes en périphérie des villes, faisant plus de 7000 victimes. Et sur les routes des zones urbaines, près de 3200 personnes ont perdu la vie.

Or la police a préféré minimiser les chiffres : « Dans les sept premiers mois de l’année, seules 288 personnes ont perdu la vie dans des accidents de la route par rapport à la même période l’an dernier. »

Hassan Qazizadeh Hachemi, le ministre de la Santé, avait déclaré lors d’une cérémonie en mars 2015 que 17.000 Iraniens trouvaient la mort chaque année dans ce genre d’accident qui, selon lui, est un chiffre « catastrophique pour la nation ».

De son côté l’agence ILNA précisait que la province de Fars, dans le sud de l’Iran, comptait le plus haut taux de mortalité routière avec plus d’un millier de victimes pour ces huit mois de l’année.

Massoud Habibi, à la tête de l’organisation de la jeunesse du Croissant rouge iranien, a déclaré qu’en raison des accidents de la route, chaque jour cent personnes deviennent handicapées en Iran. 

L’an dernier, l’institut de recherche de la compagnie d’assurance iranienne Markazi, avait annoncé que sur 190 pays, l’Iran détenait après la Sierra Leone, le plus haut taux de mortalité sur les routes.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe