vendredi, décembre 3, 2021
AccueilActualitésActualités: SociétéIran - Explosion dans une mine de charbon, pas d’espoir pour sauver...

Iran – Explosion dans une mine de charbon, pas d’espoir pour sauver les survivants, selon le régime

Iran - Explosion dans une mine de charbon, pas d’espoir pour sauver les survivants, selon le régime

CNRI – Mercredi 3 mai, une explosion dans une mine dans la province du Golestan (au nord de l’Iran) a fait 21 mort alors que de nombreux travailleurs sont « pris au piège ». « L’espoir de retrouver vivants » au moins 14 hommes bloqués dans un tunnel « est désormais réduit au minimum », a déclaré Sadegh-Ali Moghadam, directeur des situations d’urgence de la province de Golestan (nord) cité par l’agence officielle Irna.

Les medias iraniens, citant les services de secours, ont annoncé qu’un corps avait été retrouvé jeudi, s’ajoutant aux 21 retrouvés la veille.

Les autorités font des annonces à la baisse sur le nombre des personnes prisonniers sous le sol mais de plus coupent volontairement l’espoir de les sauver. Selon l’agence de presse officielle ISNA, Shahin Fathi, le vice « sauveteur et assistant » des opérations pour le croissant rouge avait annoncé que lors de l’explosion dans la mine d’Azadshahr, qui a eu lieu à midi mercredi, 55 mineurs travaillaient dans la mine et 40 d’entre eux ont été pris au piège.

Cependant, l’agence de presse Fars News, affiliée aux gardiens de la révolution islamique, avait cité un membre du personnel des secours qui affirmait qu’il était possible que 80 mineurs soient emprisonnés dans la mine. Selon cette agence de presse, Pirhossein Kolivand a déclaré que la mine comportait deux sections avec 40 travailleurs dans l’une et 30 à 40 dans l’autre, lesquels sont pris au piège.

La mine de charbon d’Azadshahr, où travaillent 500 mineurs, « dispose de tunnels horizontaux longs de plus de 1.000 mètres et les mineurs sont bloqués à l’extrémité de (l’un de) ces tunnels », a affirmé l’agence officielle Irna. Selon les différents rapports, l’intensité du souffle de l’explosion qui s’est produit pendant un changement de poste était très étendue.

Cette mine se situe à 14 km d’Azadshahr et à 90 km à l’est de Gorgan dans la province du Golestan au Nord de l’Iran sur la bordure de la Mer Caspienne.

Ces dernières années, de nombreux mineurs iraniens ont été tués ou blessés pendant des accidents liés au travail. Parmi eux, en 2014, 5 mineurs ont été tués à cause d’une explosion dans la mine de granite du « château des lapins » à Ardakan, dans la province de Yazd (au centre de l’Iran). De même, en mars 2012, l’explosion de gaz dans la mine de charbon de Kuhbanan « Poudneh Spring » (au sud-est de l’Iran, dans la province de Kerman) a causé la mort de trois mineurs et a fait six blessés.

 

Lire aussi: 

Mme Radjavi a présenté ses condoléances aux familles des victimes de l’explosion d’une mine et a attribué la responsabilité au régime iranien

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe