vendredi, décembre 3, 2021
AccueilActualitésActualités: SociétéIran – « Persépolis » et « Naqsh-e-Rostam » deux sites archéologiques menacés...

Iran – « Persépolis » et « Naqsh-e-Rostam » deux sites archéologiques menacés de destruction

Iran – « Persépolis » et « Naqsh-e-Rostam » menacés de destruction

A Persépolis et à Naqsh-e-Rostam, deux sites archéologiques situés près de la ville de Chiraz (chef-lieu de la province de Fars, au sud de l’Iran), il y a des affaissements de terrain assez importants et ces sites sont menacés de destruction.

Persépolis (la capitale de l’Empire perse Achéménide, située à 70 km au nord-est de Chiraz) a été construit au VIe siècle avant J.C. et fait partie du patrimoine de l’Humanité.

Naqsh-e-Rostam est un site archéologique situé à 5 km de Persépolis et abrite les tombes de plusieurs empereurs perses, ainsi qu’un temple de feu en forme de Cube, datant de l’antiquité et appelé « Kaabeh-ye-Zartocht » (nom évoquant le prophète iranien Zoroastre, le fondateur du zoroastrisme).

Ezzatollah Raïssi-Ardakani, professeur à l’université de Chiraz, a confirmé que dans les sites archéologiques susmentionnés, il y a des affaissements de terrain et que dans certains endroits, le sol a descendu jusqu’à environ un mètre. Il a ajouté que ces affaissements de terrain ont été provoqués par le pompage intensif d’eau dans les nappes phréatiques se trouvant sous ces sites archéologiques.

Ces dernières années, les archéologues et les défenseurs de l’environnement avaient averti à plusieurs reprises que le forage de puits et le pompage intensif d’eaux dans les nappes phréatiques dans cette zone risquaient d’abimer les vestiges archéologiques à Persépolis et à Naqsh-e Rostam.

 

Lire aussi: 

Un site archéologique de 3000 ans détruit par les Pasdaran en Iran

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe