mercredi, février 24, 2021
Accueil Actualités Actualités: Société Iran – Une centaine d’autres immeubles à Téhéran sont dans la même...

Iran – Une centaine d’autres immeubles à Téhéran sont dans la même situation de sécurité médiocre que l’immeuble Plasco

Iran – Une centaine d’autres immeubles à Téhéran sont dans la même situation de sécurité médiocre que l’immeuble Plasco

CNRI – Selon l’agence de presse « ISNA », Alireza Dabir, le directeur de la commission de budget de la mairie de Téhéran a déclaré : « Une centaine d’autres immeubles sont dans la même situation que Plasco [l’immeuble qui s’est effondré dans la matinée du jeudi 19 janvier 2017, à la suite d’un incendie survenu dans des étages supérieurs]. »

« Ces autres immeubles ne sont pas aussi hauts que Plasco, mais en ce qui concerne le non-respect des normes de sécurité, ils sont dans la même situation que Plasco », a-t-il précisé.

Selon les rapports, aucune des personnes qui se trouvaient dans cet immeuble n’a survécu.

Le porte-parole de la cellule chargée de gérer la crise à l’immeuble Plasco a annoncé le vendredi 20 janvier : « La situation est critique et il n’y a guère s’espoir de trouver sous les décombres des survivants. L’opération d’enlèvement des décombres se poursuit. Les cendres de l’incendie sont toujours chaudes et nous n’avons presque aucun espoir de trouver des survivants. Les décombres sont très compacts et les cops qui ont été extraits des décombres sont très endommagé. »

Selon les chiffres officiels publiés par le régime iranien, parmi les personnes qui se trouvaient à l’intérieur de l’immeuble Plasco, 20 sont mortes et 25 autres sont portés disparues. Or, les témoins affirment que le véritable nombre de victimes est beaucoup plus élevé.

Mehdi Chamran, le président du conseil municipal à Téhéran, a déclaré au lendemain de l’effondrement de l’immeuble Plasco : « Dans un premier temps, le feu avait été maitrisé, mais vers 11h30 trois explosions survenues dans des étages supérieurs ont causé l’effondrement de plusieurs étages. Dans cet immeuble, il n’y avait pas de gaz urbain et le système de chauffage fonctionnait avec le fioul. Les flammes ont fait fondre la structure métallique du bâtiment et finalement tout le bâtiment s’est effondré sous le poids des gravats des étages supérieurs. »

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe