samedi, décembre 4, 2021
AccueilActualitésActualités: SociétéVidéo - Alors que les inondations frappent les villes iraniennes, les responsables...

Vidéo – Alors que les inondations frappent les villes iraniennes, les responsables du régime tentent de dissimuler leur inaction

Par Sedighe Shahrokhi

Les pluies saisonnières récentes dans de nombreuses provinces du sud de l’Iran ont provoqué des inondations massives et une augmentation des niveaux d’eau, en particulier dans la ville d’Ahvaz. Les médias d’État iraniens ont jusqu’à présent signalé la mort de quatre femmes dans un hôpital d’Ahvaz.

Des informations indiquent que des habitants de la province du Khouzistan, en particulier à Ahvaz, sont entourés d’eau et que beaucoup ont été vus se diriger vers leurs toits. Pendant les froides nuits d’hiver, beaucoup sont obligés de dormir dans des tentes en plastique. En outre, pendant la journée, les habitants, laissés sans aide des autorités du régime, cherchent désespérément un moyen de débarrasser leurs maisons des eaux de crue.

L’agence de presse IRNA, dirigée par l’État, a publié un rapport et cité le chef de «l’hôpital Khomeini» : «Suite aux récentes pluies et coupures de courant à l’hôpital, quatre patients détenus dans l’unité de soins intensifs de l’hôpital ont perdu la vie. Malgré le fait que des sources d’énergie étaient disponibles, on ne sait pas pourquoi ces personnes ont perdu la vie. »C’est une tentative claire, mais ratée, du régime iranien de blanchir sa mauvaise gestion qui a conduit à cet événement tragique.

Au lieu de fournir des réponses et d’être tenus responsables de la mort de quatre femmes détenues dans l’unité de soins intensifs, les responsables du régime se concentrent davantage sur la dissimulation de la véritable raison de ces quatre décès.

Iran - Ahvaz : Des images de la vie des gens ont été submergées par des inondations

L’un des habitants a déclaré: «De 1997 à ce jour, nous sommes inondés chaque année. Cependant, il n’y a personne pour nous aider. Que devons-nous faire? Veuillez nous aider. »Une mère dit en pleurant:« Nous voulons que les autorités viennent et réparent au moins le système d’égouts. Nos enfants ont besoin de toilettes. Que devons-nous faire? »

Mme Maryam Radjavi, présidente élue du Conseil national de la résistance d’Iran (CNRI), a envoyé un message de sympathie et de solidarité aux victimes de l’inondation.

«Mes plus sincères condoléances vont aux habitants du Khouzistan, de Fars, de Bushehr, de Mahshahr et d’autres régions touchées par les inondations. Mes sincères condoléances aux familles des victimes. Les richesses du pays sont dilapidée par les mollahs au pouvoir et dépensée pour le terrorisme, la belligérance et les programmes de missiles et nucléaires, laissant notre peuple sans défense face aux catastrophes naturelles. La seule façon de mettre fin à ces souffrances et aux calamités infligées au peuple iranien, est le renversement du régime clérical dans son ensemble et l’instauration de la démocratie et de la souveraineté populaire », a déclaré Mme Radjavi.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe