Dernière mise à jour 11:56:33 AM
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian

Le Premier ministre Edi Rama dénonce le terrorisme du régime iranien contre l’OMPI à l’ONU


Par Mohammad Sadat Khansari

Dans un discours prononcé devant l'Assemblée générale des Nations Unies le vendredi 27 septembre 2019, le Premier ministre albanais Edi Rama a dénoncé les activités déstabilisatrices du régime iranien, notamment les complots terroristes contre des membres du principal groupe d'opposition iranien, l'Organisation iranienne des Moudjahidine du peuple, à Achraf 3 en Albanie.

Le Premier ministre Rama a déclaré à l'Assemblée générale des Nations Unies: «L'Albanie est particulièrement préoccupée par le comportement déstabilisateur de l'Iran au Moyen-Orient, mais aussi par des activités souvent perturbatrices pour la communauté de l'opposition iranienne qui a été généreusement accueillie dans notre pays après avoir été soumise à des massacres odieux ailleurs."

Le Premier ministre Rama a souligné: "Nous avons dû réagir fermement aux activités illicites de l'Iran contre nos intérêts de sécurité nationale."

"Nous restons fermes aux côtés des pays qui ont été touchés par de telles activités tant en mer que sur leur terre", a-t-il ajouté.

Informations complémentaires :
Le 13 septembre 2019, Ilir Meta, président de l’Albanie, s’est rendu à Achraf 3, siège de l’OMPI en Albanie.

Les membres de l’OMPI ont chaleureusement accueilli le président albanais. M. Fatmir Mediu, président du parti républicain albanais, ainsi que le conseiller du président pour la sécurité nationale, accompagnaient le président.

Au cours de cette visite, le président Meta a rencontré et s'est entretenu avec Mme Maryam Radjavi, présidente élue du Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI), et a visité le musée d’Achraf 3 et l’exposition qui avait pour thème « 120 ans de lutte pour la liberté en Iran ».

Lors d'une réunion avec des membres de l'OMPI, le président Meta a déclaré: «Je n'avais aucune idée de l'ampleur de votre sacrifice et du génocide que vous et votre défenseur avez subis. Voir autant de personnes, femmes et enfants massacrés était choquant. »

« C’était aussi l’indication d’un mouvement généralisé à l’intérieur de l’Iran et montrait à quel point le régime est tyrannique. C’est vraiment mauvais, non seulement pour le peuple iranien, mais également pour la paix et la stabilité régionales et mondiales… Le Plan en dix points de Mme Radjavi est très louable, car il est fondé sur les libertés fondamentales et garantira la prospérité et la démocratie du peuple iranien. Nous tous, ici en Albanie, sommes unis dans notre soutien à vos efforts et à votre détermination », a souligné le président Meta.

Mme Radjavi a souhaité la bienvenue au président Meta et a déclaré que le peuple iranien n’oubliera jamais l’hospitalité offerte par l’Albanie aux combattants de la liberté iraniens et que ce geste sera inscrit dans l’histoire des relations entre les deux pays. Elle a ajouté qu'en raison de son caractère ferme vis-à-vis du régime des mollahs, reflétée par l'expulsion de l'ambassadeur du régime pour son implication dans le terrorisme, l'Albanie sert de modèle pour d'autres pays.

Multimedia

Contactez-nous

© 2020 Copyright CNRI - Conseil National de la Résistance Iranienne - Tous droits réservés