jeudi, octobre 22, 2020
Accueil Actualités Actualités: Terrorisme & intégrisme États-Unis: Les compagnies aériennes iraniennes soutiennent la violence dans la région en...

États-Unis: Les compagnies aériennes iraniennes soutiennent la violence dans la région en transportant des combattants et des armes

États-Unis: Les compagnies aériennes iraniennes soutiennent la violence dans la région en transportant des combattants et des armes

Par Shahriar Kia

Les Etats-Unis ont mis mardi en garde contre les compagnies aériennes iraniennes, affirmant que nombre d’entre elles soutenaient le régime iranien dans la violence régionale en transportant des combattants et des armes vers des sites internationaux.

Les entités qui fournissent des services aux compagnies aériennes iraniennes désignées, y compris le financement, les réservations et la billetterie, ainsi que l’achat de pièces d’aéronefs, risquent de faire l’objet de sanctions ou de sanctions économiques de la part des États-Unis, a annoncé le département du Trésor dans un avis.

“L’industrie de l’aviation civile internationale, y compris les fournisseurs de services tels que les agents de vente en général, les courtiers et les sociétés de titres, doit faire preuve de la plus grande vigilance pour ne pas se rendre complice des activités pervers de l’Iran”, a déclaré Sigal Mandelker, sous-secrétaire au Trésor et au renseignement financier du Trésor, a déclaré dans une déclaration.

Cet avis intervient dans un contexte de tensions croissantes entre le régime iranien et les pays occidentaux. La semaine dernière, les gardiens de la révolution du régime iranien ont saisi un pétrolier battant pavillon britannique dans le détroit d’Hormuz, la dernière en date d’une série d’escarmouches dans le golfe Persique et dans ses environs ces derniers mois. Téhéran a repoussé les sanctions américaines imposées après que le président Trump eut retiré les États-Unis de l’accord nucléaire de 2015 avec l’Iran.

Le régime iranien compte régulièrement sur certaines compagnies aériennes commerciales pour fournir des combattants et du matériel aux milices qui lui sont inféodées et à la Syrie afin de soutenir le dictateur Bashar al-Assad, a annoncé le Trésor.

L’avis a mis en exergue Mahan Air, qui avait été inscrite sur la liste noire des États-Unis en 2011, affirmant que la compagnie aérienne avait pour rôle de fournir un soutien financier, matériel et technologique à la Force Qods du Corps des gardes de la révolution islamique, a écrit mercredi le Wall Street Journal. Le département d’État américain a désigné le CGRI en tant qu’organisation terroriste étrangère en avril 2019.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe