vendredi, mai 27, 2022
AccueilActualitésActualités: Terrorisme & intégrismeLe protégé de Khamenei choisi pour diriger le sommet du corps clérical...

Le protégé de Khamenei choisi pour diriger le sommet du corps clérical du régime iranien

Le protégé de Khamenei choisi pour diriger le sommet du corps clérical du régime iranien

CNRI – Ahmad Jannati, un religieux notoire qui fait partie des confidents les plus proches du guide suprême des mollahs Ali Khamenei, a été choisi mardi pour prendre la tête de la nouvelle Assemblée d’experts du régime iranien.

Jannati, 90 ans, est également président du Conseil des gardiens de la Constitution, un corps de contrôle qui doit approuver toutes les lois adoptées par le Parlement selon la constitution fondamentaliste du régime.

L’Assemblée des Experts est un ensemble composé de 88 membres, principalement des clercs âgés. Elle est chargée de nommer le guide suprême du régime qui a le dernier mot sur tous les enjeux de l’Etat, y compris la politique étrangère. Il est commandant en chef des forces armées et nomme les chefs de la magistrature, la radiodiffusion d’Etat et les grands conglomérats économiques. En comparaison, le président du régime a peu de pouvoir.

Jannati a été choisi par l’Assemblée comme son nouveau dirigeant avec 51 voix sur 88, selon les médias d’Etat.

En Iran, Jannati est tristement célèbre pour ses nombreux crimes, notamment le soutien à l’exécution de son propre fils Hossein Jannati, qui était membre du principal groupe d’opposition iranien, l’Organisation des Moudjahidines du peuple iranien (OMPI) dans les années 1980.

Après la nomination de Ahmad Jannati en tant que chef de l’Assemblée des Experts, Shahin Gobadi du Comité des Affaires étrangères du Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI), a déclaré mardi :

« Jannati est l’un des plus fervents soutien de Khamenei et de sa faction. La nomination de Jannati à la tête de l’Assemblée des Experts est un signe de contraction supplémentaire du régime et montre que la notion de réforme au sein du régime des mollahs est clairement un mythe. Elle montre également un blocage du régime et le fait qu’elle est dépourvue de tout avenir.

Cette nomination est à l’initiative de Khamenei, et des dizaines de membres de l’Assemblée des Experts ont été contraints de céder à la contrainte ou à des récompenses financières. Elle montre encore une fois que la modération et la réforme ou la notion d’ « élection » n’a pas de sens au sein de ce régime. La seule solution à ce régime médiéval est son renversement total. Désigner un mollah de 90 ans à la tête de deux entités clés du régime, le Conseil des gardiens de la Constitution et l’Assemblée des Experts, montre vivement que le régime est dépourvu de tout avenir et que la clique de Khamenei et ses personnes de confiance se font de plus en plus rares.

Jannati a été le chef du Conseil des gardiens de la Constitution pendant le dernier quart de siècle et il a été en charge de la purge des candidats au simulâcre d’élections du régime. Lors de l’élection de l’Assemblée des Experts en mars dernier, Jannati était la dernière personne « élue » de Téhéran à l’Assemblée. Cela montre l’ampleur de l’isolement de Khamenei et de sa clique, même au sein du régime ».

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe