jeudi, janvier 27, 2022
AccueilActualitésActualités: Terrorisme & intégrismeRévélation de liens entre Al-Qaïda et les gardiens de la révolution du...

Révélation de liens entre Al-Qaïda et les gardiens de la révolution du régime iranien

Révélation de liens entre Al-Qaïda et les gardiens de la révolution du régime iranien

Deux reporters d’investigation – Adrian Levy et Cathy Scott-Clark – ont écrit un livre intitulé « L’exil » sur les circonstances dans lesquelles les membres de l’organisation terroriste Al-Qaïda se sont cachés en Iran pendant une décennie, entre 2001 et 2011. Ils ont également décrit les liens entre Al-Qaïda et le corps des gardiens de la révolution islamique (Pasdaran) en Iran.

Ils ont donné des détails concernant la fuite du religieux Mahfouz Ibn al-Waleed en Iran depuis l’Afghanistan après les attaques du 11 septembre afin de « faire profil bas ». Il était le président de la commission de la Charia pendant plusieurs années avant les attaques de 2001.

Le livre décrit qu’al-Waleed savait beaucoup de choses concernant les problèmes politiques à Téhéran ce qui lui a permis de négocier directement avec les Pasdaran sans passer par le gouvernement.

The Guardian a publié une critique du livre et a écrit : « Avec la promesse de l’immunité contre les attaques d’Al-Qaïda, l’Iran a exprimé son accord et de nombreuses personnalités d’Al-Qaïda et des proches de Ben Laden ont émigré en Iran en mars 2002. »

Le livre ajoute : « Lorsque le personnel du ministère des Renseignements et de la Sécurité a tracé les appels des dirigeants d’Al-Qaïda en Iran à leurs proches au Pakistan et en Afghanistan, il a commencé à procéder à des arrestations. Le gouvernement iranien est allé jusqu’à renvoyer certains membres d’Al-Qaïda dans leur pays d’origine. Dépassés par ces décisions, les gardiens de la révolution ont dû implorer les meneurs d’Al-Qaïda de ne pas utiliser leurs téléphones. »

La tension entre les différentes factions du régime iranien a eu pour effet de semer le trouble jusqu’à ce que plus personne ne sache à qui ils pouvaient se fier.

Certains analystes pensent que l’Iran a joué un rôle dans les attaques du 11 septembre aux États-Unis et affirment que l’Iran a permis aux terroristes d’Al-Qaïda de se réfugier dans le pays pour échapper aux opérations militaires américaines en Afghanistan en représailles. Il a été dit également que l’Iran a été utilisé par Al-Qaïda comme une base alternative après les attaques américaines sur les abris afghans à la fin de l’année 2011.

Les Pasdaran contrôlent une large portion de l’économie iranienne et il est pratiquement impossible pour tout pays de faire affaire avec l’Iran sans contribuer financièrement à une des compagnies des Pasdaran. Cela veut dire que faire affaire avec l’Iran revient à faire affaire avec des terroristes.

Les Pasdaran ne font pas seulement que diffuser le terrorisme au Moyen-Orient et financer et entraîner les milices pour agir dans leurs intérêts dans d’autres pays, mais ils sont également en charge de l’oppression des populations. Ils ont mené de nombreuses répressions et ont souvent jeté des gens en prison, les ont arrêtés ou les ont torturés pour des « infractions » mineures.

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe