samedi, décembre 4, 2021
AccueilActualitésActualités: Terrorisme & intégrismeUne cyberattaque américaine a ruiné la capacité du régime iranien à prendre...

Une cyberattaque américaine a ruiné la capacité du régime iranien à prendre pour cible les pétroliers – NY Times

Une cyberattaque américaine a ruiné la capacité du régime iranien à prendre pour cible les pétroliers - NY Times

Par Amir Taghati

Une cyberattaque secrète contre le régime iranien en juin a effacé une base de données cruciale utilisée par le bras paramilitaire du régime pour préparer des attaques contre les pétroliers. Elle a détruit la capacité de Téhéran à cibler secrètement le trafic maritime dans le golfe Persique, au moins temporairement, selon de hauts responsables américains.

Le régime iranien tente toujours de récupérer les informations détruites lors de l’attaque du 20 juin et de redémarrer certains des systèmes informatiques, y compris les réseaux de communications militaires, mis hors ligne, ont déclaré des responsables au New York Times.

La frappe contre le groupe du renseignement des Gardiens de la révolution a réduit la capacité du régime iranien à mener des attaques secrètes, a déclaré un haut responsable.

Le gouvernement des États-Unis a obtenu des renseignements qui, selon des responsables, auraient révélé que les gardes de la révolution étaient à l’origine des attaques avec mines qui ont neutralisé les pétroliers dans le Golfe en mai et juin. Le commandement central de l’armée américaine a présenté certaines de ses preuves contre le régime iranien un jour avant la cyber-attaque.

Selon le responsable, la base de données ciblée dans les cyberattaques a aidé Téhéran à choisir les pétroliers à cibler et à quel endroit. Aucun pétrolier n’a fait l’objet d’attaques secrètes importantes depuis la cyberopération du 20 juin, bien que Téhéran ait saisi un pétrolier britannique en représailles de la détention de l’un de ses propres navires.

Bien que les effets de la cyberopération du 20 juin aient toujours été conçus pour être temporaires, ils ont duré plus longtemps que prévu et le régime iranien tente toujours de réparer les systèmes de communication critiques et n’a pas récupéré les données perdues lors de l’attaque, ont indiqué des responsables.

 

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe