Dernière mise à jour 11:56:33 AM
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian

Editorial : Le régime iranien mise sur le terrorisme pour se maintenir au pouvoir

Editorial : Le régime iranien mise sur le terrorisme pour se maintenir au pouvoir

Depuis quatre décennies, le régime iranien est parvenu à se maintenir au pouvoir contre la volonté du peuple iranien et en s’appuyant sur la politique de complaisance des pays occidentaux et en faisant usage de terrorisme.

Ce régime a ignoré les intérêts du peuple iranien et a accentué les problèmes sociaux et politiques à l'origine de décennies de troubles sociaux et de mécontentement généralisé.

Le régime a dilapidé les ressources du pays dans l’exportation du terrorisme et s'est immiscé dans les affaires intérieures de nombreux autres pays, en particulier la Syrie et l’Irak. Il a plongé la région dans une crise qui est devenue une préoccupation majeure pour la communauté internationale.

Téhéran a soutenu le Hezbollah au Liban et les Houtites au Yémen. En Syrie, il a soutenu Bachar el Assad et sans son intervention, la guerre civile syrienne aurait connu son épilogue depuis bien des années. Le terrorisme est l’un des axes dans lesquels le régime des mollahs a investi énormément de ressources financières et d’effort.

La fin de la politique de l’autruche

Il est absolument impératif que la communauté internationale œuvre de concert pour endiguer la menace des mollahs. La situation ne va pas s'améliorer s’il le régime est laissé à lui-même ou si la communauté internationale adopte la politique de l’autruche.

L’opposition démocratique du CNRI estime qu’il n’est pas nécessaire de procéder à une intervention militaire. Mais d’autres mesures sont nécessaires :

Le régime en Iran doit être expulsé de tous les pays du Liban, de la Syrie, de l'Irak, de l'Afghanistan et du Yémen.

Le sinistre Corps des Gardiens de la Révolution islamique (pasdaran) et les services du Renseignement du VEVAK doivent être inscrits sur la liste des entités terroristes et leurs avoirs doivent être gelés.

Leurs agents du régime doivent être expulsés de tous les pays européens.

Le droit du peuple iranien à la résistance doit être reconnu et la Résistance iranienne doit être reconnue comme le représentant légitime du peuple iranien.

© 2018 Copyright CNRI - Conseil National de la Résistance Iranienne - Tous droits réservés