lundi, juillet 13, 2020
Accueil Blog EDITORIAL : Pour Khamenei, la principale inquiétude du régime iranien est l'OMPI

EDITORIAL : Pour Khamenei, la principale inquiétude du régime iranien est l’OMPI

Photo : Khamenei lors d’une vidéoconférence avec les forces de la milice du Bassiji se faisant passer pour des étudiants.

Dimanche 17 mai 2020, le guide suprême des mollahs, Ali Khamenei, a participé à une vidéoconférence avec un groupe de forces de la milice du Bassij dans les universités. Lors de la conférence, d’une manière sans précédent et étonnante, Khamenei a évoqué les principaux maux du régime. Le discours de Khamenei était axé sur deux questions principales. Il a dit vouloir un gouvernement de jeunes Hezbollahis, avec Qassem Soleimani (un terroriste des gardiens de la révolution récemment éliminé) comme modèle, à qui il a dit penser tous les jours.

Le lendemain, un membre du parlement du régime a appelé à la démission de Rohani.

Cependant, Khamenei ayant perdu son influence, Hassan Rohani, sans mentionner directement les propos de Khamenei, a osé suggérer que pour que le régime puisse survive, le pays avait besoin de plusieurs partis politiques pour diriger le pays par à tour de rôle.

Un autre volet des propos de Khamenei était son inquiétude concernant l’influence de l’Organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI ou MEK) parmi les jeunes depuis le début de la révolution antimonarchique. Il a exprimé sa crainte de la recrudescence des soulèvements et des protestations populaires ainsi que du soutien croissant à l’Organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI/MEK) et aux unités de résistance.

Le 5 mai, le porte-parole du pouvoir judiciaire, Gholamhossein Esmaili, avait annoncé l’arrestation de deux étudiants d’élite en raison de leurs liens avec l’OMPI. Cela a provoqué des remous au sein des cercles politiques en marge du régime, qui ont exprimé leur inquiétude quant à la tendance des jeunes à rejoindre les rangs de l’OMPI.

Le même jour, l’OMPI a publié les noms et les photos de 18 autres personnes arrêtées et emprisonnées par le régime pour leurs activités politiques.

Depuis les soulèvements de janvier 2018 et novembre 2019, et en particulier au cours des derniers mois, les médias publics et les responsables du régime évoquent de plus en plus l’OMPI et de sa progression parmi les jeunes, en particulier les étudiants. Mais la reconnaissance de ce fait par le guide suprême des mollahs reflète l’importance de son impact et le danger que l’OMPI fait peser sur le régime.

« Ne laissez pas vos protestations ressembler à des protestations contre le régime islamique ; c’est ce que l’ennemi attend. Parfois, vous pouvez penser que vous protestez contre la bourse ou Pride [une marque automobile locale]. Mais selon la manière dont vous protestez, l’ennemi considère ou implique qu’il s’agit d’une protestation contre le système. Vous devez sérieusement empêcher que cela se produise et ne pas laisser à l’ennemi l’occasion de le supposer ou de faire croire aux autres qu’il s’agit d’une protestation contre le système », a déclaré Khamenei, ajoutant : « il serait bon que vous soyez à la pointe des revendications. Si vous abandonnez la direction dans ce domaine, d’autres pourraient la prendre non pas avec pour but de résoudre les difficultés du peuple mais de lutter contre l’islam et la République islamique. Ne le permettez pas. En d’autres termes, cela ne doit pas se produire. »

Il a mis en garde contre l’influence des ennemis sur les jeunes et a déclaré: «Tout le monde doit faire attention au fait qu’ils travaillent également sur nos jeunes. Ils essaient également de profiter de notre jeunesse. Ils poursuivent cet objectif et le planifient. »

Le lendemain, le 18 mai, Adyan News, un site Web contrôlé par l’État, a évoqué les inquiétudes de Khamenei et dévoilé qui était l’ennemi :
« C’est le même ennemi qui, au cours des quatre dernières décennies, en lançant des pics vénéneux contre le pouvoir, n’a pas manqué une seule seconde dans son animosité envers le système… c’est le même ennemi qui au printemps de 1981, Khomeiny, avec la connaissance approfondie qu’il avait d’eux, a déclaré : “Si je savais qu’il y avait une chance sur mille pour que vous abandonniez ce que vous faites, je serais prêt à composer avec vous”… Oui, cet ennemi est l’OMPI et son chef Masoud Radjavi. »

Terrifié par l’enthousiasme des jeunes vis-à-vis de l’OMPI, Khamenei a déclaré : « les lieux de rassemblement des jeunes, y compris les universités, ont été la cible de deux maux majeurs : la passivité et la déviation. Dans les premiers jours de la révolution, nous avions quelques jeunes qui croyaient en l’islam (…) Ils ont été attirés par l’OMPI (…) et ils ont rejoint leur voie. ». Dans une recommandation claire visant à réprimer l’OMPI et les dissidents, Khamenei a ajouté : « élargissez le front de la révolution ! Recrutez ! (…) Bien sûr, je ne parle pas de l’OMPI et des non-croyants (…) Je ne recommande pas de vous concilier ceux qui n’acceptent pas les fondements de la révolution, qui jettent le doute sur ses fondements, qui font la promotion de l’ennemi et orientent vers la mauvaise voie. Pas du tout. Vous devez les traiter sans équivoque et fermement (…) Ils (les ennemis) travaillent aussi sur notre jeunesse et essaient d’en abuser et ils le planifient. »

Maintenant, la question est de savoir pourquoi Khamenei est obligé de reconnaître des réalités qui sont un tabou depuis des années pour le régime? Pourquoi vient appeler tout son régime à se mobiliser contre cet ennemi ?

La réponse est la situation extrêmement fragile du régime d’une part, et le soutien grandissant pour l’OMPI notamment parmi les jeunes, d’autre part.

Une économie en faillite, un taux de chômage élevé, la pauvreté, l’isolement régional et international du régime, des crises croissantes au sein du régime et une situation explosive de la société, combinée à la tendance croissante des jeunes à soutenir l’OMPI, ont forcé Khamenei à pointer le besoin d’un « gouvernement de jeunes Hezbollahis ».

Mais ces initiatives désespérées du guide suprême des mollahs vont-elles permettre au régime de gagner du temps ou le plonger davantage dans le bourbier du renversement ?

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe