Dernière mise à jour 11:56:33 AM
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian

Communiqués CNRI

Iran : des affiches de Khamenei et Soleimani brûlées à Téhéran et 9 autres villes

Iran : des affiches de Khamenei et Soleimani brûlées à Téhéran et 9 autres villes

Aux premières heures du 23 janvier 2020, de jeunes insurgés ont déchiré et brûlé des affiches et portraits de Khamenei, le guide suprême du régime clérical, et de Qassem Soleimani, le commandant de la force terroriste Qods, récemment éliminé. Ils ont mené ces actions dans plusieurs points de Téhéran et d’autres villes d’Iran comme Machad, Tabriz, Kerman, Islamchahr, Ispahan, Amol, Karadj, Chahrekord et Semnan.

Des portraits et messages de Massoud Radjavi affichés à Téhéran et dans 22 villes d’Iran

Le soulèvement  a ébranlé les fondations du régime

Les 21 et 22 janvier 2020, des unités de résistance ont affiché des portraits et des messages de Massoud Radjavi, le dirigeant de la Résistance iranienne, dans divers points de Téhéran, dont Boustan Saba, l’intersection Mokhberi et la rue Marzdaran, ainsi qu’à Machad, Ispahan, Chiraz, Tabriz, Karadj, Arak, Zandjan, Racht, Kermanchah, Qazvine, Qom, Ardebil, Ahwaz, Yazd, Hamedan, Gorgan, Abhar, Kachan, Nichapour, Dehdacht, Rafsandjan, Sabzevar et ailleurs.

Iran : des affiches et messages de Massoud Radjavi à Téhéran et dans d’autres villes

 Iran : des affiches et messages de Massoud Radjavi à Téhéran et dans d’autres villes

« Les flammes du soulèvement ne s’éteindront pas »

Le 18 janvier 2020, à la veille de l’anniversaire de la libération du dirigeant de la Résistance iranienne Massoud Radjavi des prisons du chah le 20 juin 1979, des unités de résistance ont affiché ses messages et ses portraits à Téhéran, notamment à sur les autoroutes Bozorg-Rahan, Imam Ali, Niayech et Université, ainsi que dans les villes de Karadj, Machad, Ispahan, Chiraz, Gorgan, Sabzevar, Tabriz, Racht, Ahwaz et ailleurs.

Iran : des affiches de Soleimani brûlées le jour du sermon de Khamenei à la prière du vendredi de Téhéran

 Iran : des affiches de Soleimani brûlées le jour du sermon de Khamenei à la prière du vendredi de Téhéran

Le 17 janvier 2020, jour du sermon de Khamenei, guide suprême du régime, à la prière du vendredi de Téhéran, la jeunesse insurgée a déchiré et brûlé des affiches de Qassem Soleimani, le maître de la terreur qui a été éliminé, dans divers endroits de Téhéran et d’autres villes d’Iran, comme Kerman, Zandjan, Iranchahr, Fassa, Lahidjan, Tabriz, Zahedan et Masjed-Soleiman.

Iran, manifestation à Sanandaj : « Khamenei assassin » et « A bas le tyran, qu’il soit chah ou guide suprême »

La population scande : « Khamenei assassin » et « A bas le tyran, qu’il soit chah ou guide suprême »
En fin de la matinée du 16 janvier, de larges groupes d’habitants de Sanandaj se sont rendus aux funérailles d’une victime du crash de l’avion ukrainien abattu par le tir de deux missiles des pasdarans. Malgré l’omniprésence des forces répressives du régime, la foule a lancé des slogans contre le pouvoir.

Expulsion d’Albanie de diplomates terroristes du régime clérical

Expulsion d’Albanie de diplomates terroristes du régime clérical

Les autres pays devraient suivre l’Albanie

Mme Maryam Radjavi, Présidente élue du Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI), a qualifié l’expulsion de deux diplomates du régime iranien par le gouvernement albanais, de mesure courageuse qu’il faut saluer dans la lutte contre le terrorisme et pour assurer la sécurité de la population albanaise et des réfugiés iraniens. Elle a estimé que les autres pays devraient suivre l’exemple de l’Albanie.

Multimedia

Contactez-nous

© 2020 Copyright CNRI - Conseil National de la Résistance Iranienne - Tous droits réservés