Dernière mise à jour 11:56:33 AM
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian

Communiqués CNRI

Le ministère du Renseignement du régime théocratique et la force terroriste Qods utilisent la chaîne britannique Channel 4 contre les réfugiés Iraniens en Albanie

Le ministère du Renseignement du régime utilisent la chaîne britannique Channel 4 contre les réfugiés Iraniens en Albanie

CNRI - Vendredi 10 août 2018, une équipe de télévision composée de trois personnes a filmé et photographié secrètement et sans avertissement préalable l'intérieur de la résidence des membres de l'Organisation des Moudjahidine du Peuple d'Iran (OMPI), réfugiés en Albanie, en provenance des terres voisines. Les agents de sécurité albanais locaux qui ont repéré cet acte suspect et illégal leur ont demandé d'arrêter de filmer et de remettre les enregistrements.

Iran : Les manifestations se poursuivent à Gohardasht, Téhéran et Kazeroun

Iran : Les manifestations se poursuivent à Gohardasht, Téhéran et Kazeroun

Soulèvement en Iran - No. 203
Le dimanche 5 août, coïncidant avec le 112e anniversaire de la Révolution constitutionnelle en Iran, et malgré la loi martiale non déclarée et une forte présence de forces répressives qui avaient encerclé le quartier Gohardasht à Karaj, les jeunes courageux ont manifesté dans la soirée sous le pont Shohada aux cris de « mort au dictateur » et ont pris les autorités par surprise.

Vidéo / Iran : Manifestations et révoltes populaires à Téhéran, Gohardasht, Karaj, Qom, Ghahdarijan, Abhar et Shiraz

Iran : Manifestations et révoltes populaires

Soulèvement en Iran - No. 202
Samedi soir, 4 août, la population courageuse de Gohardasht à Karaj (50 km à l’ouest de Téhéran) a une fois de plus manifesté son rejet de la dictature islamiste aux cris de « Khamenei, honte à toi, il faut dégager »; « iraniens, criez vos droits ». Les agents répressifs ont tiré à balles réelles sur les manifestants.

Vidéos - Révoltes et heurts avec les forces répressives dans plusieurs villes iraniennes

Soulèvement en Iran -No. 200

Le vendredi 3 août, plusieurs villes iraniennes, dont Téhéran, Karaj, Eshtehard, Ispahan, Ghahdariijan, Andimeshk, Mashhad, Shiraz, Hamedan, Kermanshah... ont été l'hôte de manifestations populaire contre la tyrannie des mollahs. Les manifestations, commencées pour la plupart dans la soirée, se sont poursuivies jusqu'à tard dans la nuit, avec des heurts avec les forces répressives.

Iran : Le soulèvement de la population s'est étendu à Téhéran, Ahvaz, Arak, Karaj et d'autres villes

Iran soulèvement

Soulèvement en Iran - No. 197
Manifestation et affrontements avec les pasdaran à Téhéran avec le slogan : « A bas Khamenei, à bas le dictateur »

Le jeudi 2 août, deuxième jour du soulèvement populaire en Iran, les manifestations se sont propagées dans différentes villes du pays. Elles ont commencé jeudi matin à Ispahan, Shiraz, Machhad, Shahin Shahr, Najaf Abad et se sont étendue d’heure en heure à Ahvaz, Arak, Karaj, Téhéran et bien d'autres villes.

Vidéos - Maryam Radjavi : Les manifestants n’auront pas de répit tant que le peuple iranien ne sera pas libre

les soulèvement en Iran

Soulèvement en Iran – No. 196

Le soulèvement se propage dans les villes iraniennes et les appels à la liberté se font plus retentissants

Maryam Radjavi, présidente-élue du Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI), a salué le soulèvement courageux des habitants de Téhéran, d’Ispahan, de Chiraz, de Machhad, d’Ahvaz, de Karaj, d’Arak, de Shahin-Shahr, de Najafabad et d'autres villes.

Vidéos / Iran : Deuxième jour de soulèvement à Ispahan, avec les slogans ‘’mort au dictateur’’, ‘’Khamenei, honte à toi ! Dégage !

Iran : Deuxième jour de soulèvement à Ispahan

Soulèvement en Iran - No. 193
Maryam Radjavi : La résistance de la jeunesse face aux forces répressives annonce la libération du pays des griffes des mollahs.

Le soulèvement de la population du district Chapour Jadid d'Ispahan a continué pour la deuxième journée consécutive. Les manifestants scandaient « honte à toi Khamenei, dégage » ; « mort au dictateur » ; « n'ayez pas peur, nous sommes tous ensemble » ; « notre ennemi est ici, ils mentent que c'est l'Amérique ».

© 2018 Copyright CNRI - Conseil National de la Résistance Iranienne - Tous droits réservés