Dernière mise à jour 11:56:33 AM
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian

Iran - L’interdiction sur l’entrée des véhicules de nourriture, de médicaments et d’utilitaires dans le Camp Liberty se poursuit depuis l’attaque aux missiles du 4 juillet

Iran - L’interdiction sur l’entrée des véhicules de nourriture, de médicaments et d’utilitaires dans le Camp Liberty se poursuit depuis l’attaque aux missiles du 4 juillet

Attaque aux missiles sur le Camp Liberty – numéro 8

Quatre jours après l’attaque aux missiles du 4 juillet sur le camp Liberty en Irak ayant laissé de grandes parties des installations et des approvisionnements des résidents détruites, les agents irakiens continuent d’empêcher la livraison de nourriture et de médicaments et l’entrée des véhicules utilitaires dans le camp pour le 11e jour consécutif.

Comme il a été vu durant les jours précédents, le jeudi 7 juillet les forces irakiennes ont empêché l’entrée des camions de nourriture et de médicaments dans le camp. Actuellement, les résidents font face à un manque de denrées alimentaires et de médicaments, et à une grosse crise d’ordre hygiénique, tandis que 50 des résidents ont été blessés lors de l’attaque du 4 juillet et qu’une grande partie de leurs installations et fournitures a été détruite. Cela a laissé le camp dans un besoin plus poussé de fournitures médicales, logistiques et de produits alimentaires.

Le siège criminel imposé sur Liberty, visant à exercer une pression à la fois psychologique et physique sur les résidents et à paver la voie à de futures attaques, est un exemple flagrant de crimes contre l’humanité. Les auteurs de ce blocage doivent être poursuivit en justice.

Réitérant les nombreux engagements pris par les Nations Unies et le gouvernement des États-Unis vis-à-vis de la sûreté et de la sécurité des résidents, la Résistance iranienne appelle à une intervention rapide pour la levée du siège inhumain de 11 jours et la reprise des livraisons dans le camp. Les obstacles à la livraison de nourriture et de médicaments, ainsi que les déplacements des véhicules utilitaires nécessaires à la vidange des réservoirs d'eaux usées doivent être également levés.


Secrétariat du Conseil National de la Résistance iranienne

Le 7 juillet 2016

© 2018 Copyright CNRI - Conseil National de la Résistance Iranienne - Tous droits réservés