lundi, mai 17, 2021
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: AchrafIran /Irak : Les privations contre le camp Liberty se poursuivent deux...

Iran /Irak : Les privations contre le camp Liberty se poursuivent deux semaines après l’attaque aux missiles

Iran /Irak : Les privations contre le camp Liberty se poursuivent deux semaines après l'attaque aux missiles

Ils empêchent l’entrée du carburant, du matériel de réparation des baraquements et des engins de construction de récupération des débris.

Attaque contre le camp Liberty – No. 19

Le 10 novembre, le Comité gouvernemental chargé de réprimer les habitants du camp Liberty a bloqué l’entrée dans le camp de carburant, d’huile de moteur pour générateur et du matériel nécessaire à l’imperméabilisation des toits des baraquements endommagés.

De même, hier, des véhicules loués par les habitants pour décharger les réservoirs d’eau sale ont été interdits d’accès au camp. Ces mesures scélérates ont été mises en œuvre par le comité de répression géré par Faleh Fayyad, conseiller à la sécurité nationale irakienne, pour intensifier le blocus de Liberty qui a commencé le 29 octobre, parallèlement à l’attaque aux missiles.

A ce jour, soit deux semaines après l’attaque meurtrière, le comité de répression du gouvernement irakien poursuit le blocus des besoins essentiels des habitants et des moyens nécessaires à la réparation et à la reconstruction des infrastructures du camp, notamment des outils pour nettoyer les débris, pour transférer les baraquements démolies et les épaves volumineuses, ainsi que pour déplacer des bunkers et des murs effondrés.

Le blocus inhumain du camp Liberty et la mise en place de limitation de fourniture des besoins humanitaires de base constituent une violation flagrante des droits de l’Homme et une entorse au Mémorandum d’entente signé entre l’ONU et le gouvernement irakien le 25 décembre 2011, ainsi que de nombreuses conventions internationales. C’est un acte criminel qui mérite des poursuites judiciaires.

Parallèlement à la session du Conseil de sécurité de l’ONU sur l’Irak, la Résistance iranienne rappelle à la communauté internationale ses engagements concernant la sécurité et le bien-être des habitants du camp Liberty et appelle les gouvernements des Etats-Unis, des pays de l’Union européenne et les Nations Unies à prendre des mesures immédiates pour obliger l’Irak à honorer ses engagements internationaux et à assurer la sécurité des habitants de Liberty, ainsi que de cesser immédiatement leur siège criminel.

Secrétariat du Conseil National de la Résistance iranienne
Le 11 novembre 2015

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe