vendredi, janvier 28, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: AchrafLa secrétaire générale de l’OMPI appelle à la libération des deux Moudjahidine...

La secrétaire générale de l’OMPI appelle à la libération des deux Moudjahidine kidnappés

La secrétaire générale de l’OMPI appelle tous les Iraniens, tous les défenseurs de la liberté à assurer la libération de deux Moudjahidine kidnappés
Mme Mojgan Parsaï, Secrétaire générale de l’organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI), a fait la déclaration suivante sur l’enlèvement de deux membres de l’OMPI à Bagdad :

"A la suite de la reconnaissance par les ministres irakiens de la défense et de l’intérieur du statut de réfugiés politiques de l’OMPI en Irak, après avoir perdu l’espoir de voir l’OMPI expulser d’Irak et après l’élection d’un commandant des pasdarans, terroriste et preneur d’otages, Mahmoud Ahmadinejad comme président, le régime des mollahs a de nouveau eu recours au terrorisme et aux enlèvements. Il s’est retrouvé du côté des perdants légalement, politiquement et internationalement, malgré tous les complots qu’il a fomentés contre l’OMPI."

Mme Parsaï a ajouté que, "sur la base de dix consultations juridiques rédigés par les plus éminents des juristes internationaux, la déclaration du 10 novembre 2004 signée par 3700 avocats et juristes irakiens, la déclaration de 2,8 millions d’Irakiens, les lois et conventions internationales, spécialement la Quatrième Convention de Genève, ainsi que l’accord de juillet 2004 entre les Moudjahidine résidant dans la base d’Achraf et les forces américaines, le statut de réfugiés politiques de l’OMPI est un droit indéniable et inaliénable. »

"Selon les témoins, MM. Hossein Pouyan et Mohammad-Ali Zahedi, qui ont été enlevés vers midi le jeudi 4 août dans la rue Karradah de Bagdad, ont été emmenés au ministère de l’Intérieur à Bagdad.  Ils s’étaient rendus à Bagdad pour acheter de la nourriture, notamment de la farine et du sucre, dont les habitants d’Achraf avait besoin », a-t-elle ajouté.

La Secrétaire générale a souligné, "le régime inhumain des mollahs pense qu’il peut faire peur ou épuiser et finalement briser les membres de l’OMPI basés à Achraf par le terrorisme et les enlèvements.  Cependant le régime des mollahs et ses agents devraient savoir qu’ils n’arriveront à rien avec le terrorisme et le kidnapping. Achraf ne bougera pas et les Moudjahidine continueront d’insister sur leurs principes et leurs idéaux. » 

Mme Parsaï a appelé tous les Iraniens et les tous les défenseurs de la liberté à travers le monde à utiliser tous les moyens légaux pour exprimer leur protestations contre ces enlèvements aux organes internationaux et aux gouvernements pour empêcher les criminels au pouvoir en Iran et leurs agents en Irak d’échapper aux conséquences de leurs crimes.

Elle a souligné, "La force multinationale qui est responsable de protéger ceux qui jouissent du statut de personne protégée sous la Quatrième Convention de Genève ainsi que le gouvernement irakien en tant qu’Etat souverain où le crime s’est déroulé, doivent condamner ces enlèvements de manière claire et appliquer leur responsabilité dans le cadre des lois internationales pour protéger les vies et la sécurité des Moudjahidine enlevés. »

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne 
Le 13 août 2005

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe