Dernière mise à jour 11:56:33 AM
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian

Un prisonnier politique toujours en prison alors qu'il a déjà purgé sa peine!

Ali Moezi political prisoner in Iran

Bien que sa peine soit purgée depuis un mois, le prisonnier politique Ali Moezi est toujours emprisonné dans la prison du Grand Téhéran. Initialement, il devait être libéré en mai l’année dernière, mais au lieu de cela, il a été accusé d’actes « anti-gouvernementaux » et condamné à un an d’emprisonnement supplémentaire.

Vidéo - Le suicide d’un demandeur d'asile iranien en Australie ; appel à sauver la vie des demandeurs d'asile

suicide d'un iranien en Australie

La Résistance iranienne exprime ses profonds regrets quant au suicide dramatique de Fariborz Karami, un demandeur d'asile âgé de 26 ans en Australie. Elle condamne par ailleurs les traitements méprisants subis par les demandeurs d'asile iraniens dans ce pays et leur transfèrement sur l'île Nauru en Papouasie-Nouvelle-Guinée et rappel la responsabilité du gouvernement australien dans le respect de la dignité de ces réfugiés harassés.

Iran - Arrestation et torture de travailleurs grévistes à Ahvaz

Prison-Ahvaz-Iran

Le 1er mai 2018 (Journée internationale des travailleurs) des centaines de travailleurs grévistes et de jeunes gens ont été arrêtés et torturés à Ahvaz par les forces de sécurité et les agents de renseignement, lors de plusieurs raids lancés contre leurs rassemblements.

Iran : Appel à protester contre le blocage de Telegram et le piratage sur Internet par le régime

Telegram-Iran-Blocking

Soulèvement en Iran -No.149
Le régime bloque la messagerie Telegram par crainte d’un soulèvement populaire en Iran

Le pouvoir judiciaire iranien a annoncé le 30 avril: « Tous les fournisseurs de services Internet dans le pays sont tenus d'appliquer le blocage complet de l'application du réseau social Telegram à partir du 30 avril 2018... Le blocage doit être mis en œuvre de telle sorte que le contenu de ce réseau ne soit pas disponible dans le pays avec un logiciel (y compris un anti-filtre, etc.). Le non-respect de cette ordonnance fera l'objet de poursuites. »

Maryam Radjavi condamne l'attaque chimique en Syrie

Syria-Chemical-attack-Iran

Maryam Radjavi condamne l'attaque chimique en Syrie ; une action internationale vigoureuse est nécessaire pour mettre fin aux crimes contre l'humanité contre le peuple syrien

Maryam Radjavi, Présidente-élue du Conseil national de la Résistance iranienne, a fermement condamné l'attaque chimique criminelle contre Douma dans le Ghouta oriental et le massacre impitoyable d'enfants et de femmes syriens innocents.

Iran : message d’un prisonnier politique aux manifestants d’Ahvaz

Iran : message d’un prisonnier politique aux manifestants d’Ahvaz

Dans un message depuis la prison centrale de Karaj, Iran, le prisonnier politique courageux Mehdi Farahi Shandiz a soutenu les manifestations de ses compatriotes arabes dans la province du Khouzistan et a écrit : « En tant que prisonnier politique qui a passé de nombreuses années de sa vie en prison et dans les chambres de torture de Khamenei, je salue mes compatriotes au Khouzistan et dans les villes de cette province. Je partage vos cris pour la liberté et la justice et je suis avec vous à chaque moment. »

Iran : Le salaire minimum des ouvriers est quatre fois inférieur au seuil de pauvreté

Iran-Ahvaz-travaileurs

Seule la chute du régime théocratique et l’instauration de la souveraineté du peuple mettront fin à la souffrance des ouvriers et des travailleurs iraniens

Le Conseil suprême du travail du régime théocratique a fixé le salaire minimum des ouvriers en 2018 à un million cent quatorze mille tomans (soit environ 220 dollars par mois). Par ailleurs, selon Hadi Aboui, le responsable du Centre des associations d’ouvriers, le panier de consommation des ouvriers est de trois millions sept cent mille tomans.

La Résistance iranienne se félicite de la prorogation du mandat du Rapporteur spécial ; souligne la nécessité de renvoyer les crimes du régime au Conseil de sécurité

La Résistance iranienne mandat du Rapporteur spécial ; souligne la nécessité de renvoyer les crimes du régime au Conseil de sécurité

La Résistance iranienne se félicite vivement de la prorogation du mandat du Rapporteur spécial des Nations Unies sur la situation des droits de l'homme en Iran. Tout en commémorant la regrettée Rapporteuse spéciale Asma Jahangir, la Résistance iranienne appelle à la formation d'une commission d'enquête des Nations Unies sur les crimes du régime des mollahs, en particulier le massacre de prisonniers politiques en 1988, le renvoi de ce dossier au Conseil de sécurité et la traduction en justice de ses auteurs. Dans ses rapports, Mme Jahangir a souligné la nécessité d'une enquête complète et impartiale sur le massacre de 1988.

© 2018 Copyright CNRI - Conseil National de la Résistance Iranienne - Tous droits réservés