Dernière mise à jour 11:56:33 AM
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian

Iran : Intensification de la pression sur les prisonniers

Iran : Intensification de la pression sur les prisonniers

Les sbires du régime des mollahs à la prison de Gohardacht à Karaj ont accru la pression sur les prisonniers politiques dans le département 10, salle 4. En détruisant les dossiers médicaux des détenus et en les empêchant d'être transférés dans un hôpital ou même une clinique pénitentiaire, ils les torturent physiquement et psychologiquement.

Iran : 31 exécutions dont 9 prisonniers politiques en vingt jours

Iran : 31 exécutions dont 9 prisonniers politiques en vingt jours

Samedi 22 septembre, le régime des mollahs a exécuté collectivement neuf prisonniers à la prison Adelabad, de Chiraz. Le chef criminel de la "Justice" de la province de Fars avait promis récemment de sévir contre « ceux qui troublent l'ordre et la sécurité » du régime.

Vidéo - Maryam Radjavi dénonce les attaques aux missiles contre les quartiers généraux des partis kurdes, l'exécution de trois militants kurdes, les qualifiant de crimes contre l'humanité

l'exécution de trois militants kurdes Iran

Mme Radjavi a exhorté le Conseil de sécurité des Nations Unies à intervenir et à mettre un terme aux atrocités

Le régime iranien a pendu aujourd'hui trois prisonniers politiques kurdes, Ramin Hossein-Panahi, 24 ans, Zanyar Moradi, 30 ans, et Loghman Moradi, 32 ans, à la prison de Gohardacht, à Karaj.

Confronté à l'indignation générale de la population, le régime a procédé aux exécutions, en dépit des appels répétés de la communauté internationale, pour terroriser la population et empêcher de nouvelles manifestations contre la dictature.

Mayram Radjavi exhorte le Conseil de sécurité de l'ONU à poursuivre les auteurs du massacre de 1988 et les responsables de quatre décennies de crimes en Iran

Le 30e anniversaire du 1988 massacre Iran

Le 30e anniversaire du massacre de prisonniers politiques commémoré à la conférence mondiale des associations iraniennes

« Pendant trois décennies, la communauté internationale a gardé le silence sur le massacre de prisonniers politiques en Iran. En conséquence, les mollahs ont continué en toute impunité à violer les droits de l'homme en Iran, à réprimer les manifestations populaires, à lancer des opérations terroristes et à mener ses actes de belligérance au Moyen-Orient et dans d'autres pays. Maintenant, il est temps de rompre ce silence. »

Maryam Radjavi appelle à une action urgente pour empêcher la destruction des tombes des victimes et effacer les traces du massacre de 1988 en Iran

Maryam Radjavi Massacre 1988 Iran

La Présidente élue du Conseil national de la Résistance iranienne, Mme Maryam Radjavi, a exhorté le Secrétaire général de l'ONU, le Conseil de sécurité de l'ONU, le Conseil des droits de l'homme de l'ONU, le Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme et les organisations internationales de défense des droits de l'homme à prendre immédiatement des mesures pour empêcher le régime iranien de détruire systématiquement les tombes des victimes du massacre de 1988 en Iran et de supprimer les traces de ce massacre dans tout le pays, en particulier à Ahvaz.

Un prisonnier politique toujours en prison alors qu'il a déjà purgé sa peine!

Ali Moezi political prisoner in Iran

Bien que sa peine soit purgée depuis un mois, le prisonnier politique Ali Moezi est toujours emprisonné dans la prison du Grand Téhéran. Initialement, il devait être libéré en mai l’année dernière, mais au lieu de cela, il a été accusé d’actes « anti-gouvernementaux » et condamné à un an d’emprisonnement supplémentaire.

Vidéo - Le suicide d’un demandeur d'asile iranien en Australie ; appel à sauver la vie des demandeurs d'asile

suicide d'un iranien en Australie

La Résistance iranienne exprime ses profonds regrets quant au suicide dramatique de Fariborz Karami, un demandeur d'asile âgé de 26 ans en Australie. Elle condamne par ailleurs les traitements méprisants subis par les demandeurs d'asile iraniens dans ce pays et leur transfèrement sur l'île Nauru en Papouasie-Nouvelle-Guinée et rappel la responsabilité du gouvernement australien dans le respect de la dignité de ces réfugiés harassés.

Iran - Arrestation et torture de travailleurs grévistes à Ahvaz

Prison-Ahvaz-Iran

Le 1er mai 2018 (Journée internationale des travailleurs) des centaines de travailleurs grévistes et de jeunes gens ont été arrêtés et torturés à Ahvaz par les forces de sécurité et les agents de renseignement, lors de plusieurs raids lancés contre leurs rassemblements.

© 2018 Copyright CNRI - Conseil National de la Résistance Iranienne - Tous droits réservés